La Terre vue de l'Espace : la Baie de Naples

1 avril 2010

Cette image composite, réalisée à partir d’acquisitions du radar ASAR (Advanced Synthetic Aperture Radar) d’Envisat, couvre la Baie de Naples sur la côte ouest de l’Italie. La baie est bordée au sud par la péninsule de Sorrente, elle-même soulignée au sud par la fameuse Côte Amalfitaine. Au large de la pointe de la péninsule se trouve la magnifique île de Capri. Les îles d’Ischia – célèbre pour ses sources thermales – et de Procida sont visibles au nord de la baie.

L’image montre clairement les signes de volcanisme dans la région. Résultant de la collision entre les plaques tectoniques africaine et eurasienne, le Mont Vésuve apparaît juste à l’intérieur des terres, non loin de la baie, et domine la ville de Naples. Ce volcan a connu de nombreuses éruptions, notamment celle, cataclysmique, de 79 après J. C. qui a recouvert la région avoisinante d’une couche de cendres pouvant atteindre 30 mètres d’épaisseur. Les ruines des villes de Pompéi et Herculanum ont été dégagées au siècle dernier et nous ont fourni un aperçu de ce à quoi pouvait ressembler la vie des Romains il y a près de 2 000 ans.

La région autour du volcan abrite désormais plus de trois millions d’habitants et avec une dernière éruption ne remontant qu’à 1944, elle est surveillée avec attention pour détecter le moindre signe d’un possible réveil.

D’autres signes de volcanisme sont visibles à l’ouest de la baie où apparaissent les îles Phlégréennes. Cette structure complexe, qui se situe pour l’essentiel en dessous du niveau de la mer, est constamment en mouvement en raison des phénomènes de subsidence – c.-à-d. abaissement d’une portion de la croûte terrestre – et de soulèvement tectonique.

Cette image a été créée en combinant trois acquisitions du radar ASAR d’Envisat réalisées au dessus de la même zone. Les couleurs dans l’image révèlent les variations intervenues à la surface entre les différentes acquisitions.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.