La Terre vue de l'Espace : la Mer d'Okhotsk

12 mars 2010

Cette image prise par Envisat montre la banquise en Mer d'Okhotsk au large des côtes orientales de l'île russe de Sakhaline (en haut à gauche) et la pointe nord de l'île japonaise de Hokkaïdo (en bas à gauche).

La banquise a commencé à se former dans la partie septentrionale de la Mer d'Okhotsk en novembre 2009. Depuis lors, elles s'est étendue vers le sud jusqu'à approcher à 30 km de la côte nord d'Hokkaïdo et semble désormais avoir atteint son extension maximale. L'île de Sakhaline est séparée de la côte est de la Russie par le très étroit Détroit de Tartarie et de l'extrémité nord du Japon par le Détroit de La Pérouse, qui apparaît ici libre de glaces.

Située le long d'une zone sismique active, l'île de Sakhaline est soumise à des tremblements de terre qui peuvent entraîner des glissements de terrains. Cette ancienne colonie pénitentiaire est couverte de glace durant les mois d'hiver et les eaux avoisinantes, froides et poissonneuses, assurent l'activité de gigantesques pêcheries. Ce n'est pas tout : on estime à 45 milliards de barils d'équivalent pétrole les réserves d'hydrocarbures dissimulées sous le fond des mers glacées qui l'entourent.

Hokkaïdo est la plus nordique et la deuxième plus grande des quatre îles principales de l'archipel japonais. Les trois îles visibles au nord-est d'Hokkaïdo appartiennent à l'archipel des Kouriles, un chapelet composé de 22 îles principales et 30 îles plus petites.

S'étirant sur 1 250 km vers le nord à partir d'Hokkaïdo jusqu'à la pointe sud de la péninsule russe du Kamtchatka (non visible ici), les Kouriles marquent la frontière entre la Mer d'Okhotsk et l'Océan Pacifique (en bas à droite).

Cette image a été prise le 9 mars 2010 par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer), en mode « pleine résolution » qui permet de distinguer des détails de 300 m au niveau du sol.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.