La technologie spatiale au service de l’industrie cosmétique

24 septembre 2004

Faire passer en deux minutes la température d’un produit de 22°C à 2°C, sans électricité, par un processus d’évaporation 100% naturel, est désormais possible grâce à une technique de simulation avancée mise au point pour le lanceur européen Ariane.

« Nous avons réussi à mettre au point un système contrôlé de refroidissement rapide fonctionnant sans apport extérieur d’énergie, qui fait descendre la température 70 fois plus vite qu’un réfrigérateur normal », déclare Fadi Khairallah, fondateur de la société Thermagen à l’origine de cette innovation.

« Le processus que nous avons mis au point repose sur le principe de l’évaporation sous vide : la chaleur du produit est absorbée et celui-ci est refroidi très rapidement, à la demande. Pour parvenir à contrôler le processus d’évaporation sous vide de l’eau, nous avons utilisé une technique de simulation issue du secteur spatial », explique-t-il. Le code de simulation perfectionné utilisé est celui qui sert aux simulations de fonctionnement des moteurs de la fusée Ariane.

« Avec cet outil, nous sommes parvenus à optimiser les performances et la fiabilité de notre système de refroidissement et à réduire la température de 20°C en quelques minutes », ajoute Fadi Khairallah.

Activation du produit « Ice Source® »

Thermagen a pu avoir accès à ces outils de simulation perfectionnés grâce au programme de transfert de technologie de l’ESA. La société s’en est servi pour modéliser le phénomène physique complexe qui se produit à l’intérieur du système d’auto-refroidissement et concevoir un produit d’usage général qui peut refroidir n’importe quel objet à la demande.

Le principe de refroidissement utilisé est en réalité connu depuis des milliers d’années. Les cruches en terre cuite et les gourdes en peau étaient autrefois utilisées pour leur capacité à refroidir leur contenu par évaporation superficielle. « Notre système peut être comparé à la façon dont le corps humain régule sa température, grâce à la transpiration », explique Fadi Khairallah. « La technique de réfrigération utilisée, appelée refroidissement par sorption, est connue depuis les années trente mais n’est jamais sortie des laboratoires pour être appliquée à un produit jetable, à usage unique ».

Technologie spatiale pour des boissons fraîches au cœur du Sahara

Cette technique de refroidissement a été utilisée pour la première fois sur le terrain à l’occasion du Paris-Dakar en janvier 2003, où Thermagen a fourni des canettes de boisson auto-rafraîchissantes à l’équipe Pescarolo. En évaporant un centilitre d’eau sous-vide à l’aide d’une céramique spéciale, on abaisse de 15°C la température de la boisson contenue dans la canette.

« Nous appliquons maintenant le même principe à un nouveau produit de soin pour la peau hors du commun, ‘Ice Source®’, réalisé avec notre partenaire Cosnessens, qui exploite les vertus de ce refroidissement ultra-rapide », déclare Fadi Khairallah.

« Ce refroidissement ultra-rapide d’un mélange spécial d’ingrédients destinés aux soins de la peau, parmi lesquels un extrait rarissime de framboise d’Arctique, génère un effet liftant immédiat, comme le montrent des études scientifiques réalisées sur un groupe de femmes ».

L’effet du refroidissement rapide des produits de soin pour la peau est bien connu des cosmétologues. Refroidis de plus de 5°C par minute, les lipides (corps gras, huiles, cires, etc.), qui sont les constituants de base des produits cosmétiques, subissent une rétraction moléculaire qui les aide à mieux pénétrer l’épiderme, ce que l’on appelle « l’effet de tempe ». Une fois dans l’épiderme, ils retrouvent leur structure initiale et se « gonflent » d’eau. Ils pénètrent ainsi plus rapidement l’épiderme et l’effet sur la peau est immédiat. Jusqu’à présent, les cosmétologues n’avaient pas les moyens technologiques d’induire et de contrôler ce refroidissement. Avec l’aide d’un logiciel de simulation utilisé pour l’espace, mis au point pour les moteurs du lanceur européen Ariane, Thermagen a pu développer ce produit, qu’il a optimisé par un emballage miniaturisé.

Produit de beauté « Ice Source® »

« Que les technologies mises au point pour les lanceurs spatiaux puissent servir à améliorer l’efficacité des produits cosmétiques est pour le moins inattendu mais après avoir vu plus de 200 transferts de technologies, je sais maintenant à quel point les idées générées pour améliorer notre vie quotidienne peuvent être surprenantes », déclare Pierre Brisson, qui dirige le Bureau Transfert et Promotion des technologies de l’ESA.

« Nous avions déjà constaté lors du Paris-Dakar que Thermagen avait mis au point une solution novatrice utilisant des techniques spatiales pour refroidir très rapidement des boissons ; dans la chaleur du Sahara, ils avaient eu un franc succès. Je suis convaincu que ce nouveau transfert "Ice Source" sera lui aussi une réussite » .

Thermagen et ses partenaires, Cosnessens et Eurosphere, ont présenté leur produit novateur de soin de la peau lors d’une cérémonie de lancement qui a eu lieu à Paris le 21 septembre 2004.

Pour davantage d’informations, veuillez contacter :

Anne-Catherine Thouaille Agence spatiale européenne (ESA) Bureau Transfert et Promotion des technologies
P.O. BOX 299
NL – 2200 AG Noordwijk (Pays-Bas)

Tél. : +31 (0)71 565 49 37
Fax : +31 (0)71 565 66 35
Mobile : +31 (0)6 54 25 71 59

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.