Le chasseur de comète de l'ESA survolera la Terre

Rosetta survole la Terre
25 février 2005

Rosetta, la sonde de l'ESA lancée à la poursuite de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko, survolera la Terre le 4 mars 2005. Les astronomes amateurs devraient pouvoir l'apercevoir avec leurs télescopes ou leurs jumelles si le ciel est dégagé. Un concours de photos "Portrait de Rosetta" est organisé par l’ESA à cette occasion (voir informations en bas de page).

Rosetta s'approchera de la Terre depuis une zone située entre les constellations du Lion et du Sextant et devrait pouvoir être visible avec de grands télescopes aux environs du 26 février 2005.

C'est vers 23h10 (heure d'Europe centrale) que la sonde passera au plus près de notre planète, à moins de 1 900 kilomètres. Elle sera alors au-dessus du Mexique, ayant déjà survolé l'Europe.

L'Europe aux premières loges

Au soir de ce survol, l'Europe sera favorablement placée pour suivre cet événement, même à l’aide de petits télescopes ou de jumelles. Malheureusement Rosetta ne sera pas visible à l'œil nu depuis le Vieux Continent, car la sonde sera encore à environ 10 000 km de distance quand elle disparaîtra derrière l'horizon.

Néanmoins, ce sera une occasion inespérée pour les astronomes amateurs utilisant un télescope équipé pour la photo ou la vidéo de bénéficier d'une vue époustouflante — si toutefois les conditions météorologiques le permettent. Il pourrait même être possible de distinguer les panneaux solaires de plus de 32 mètres d'envergure de Rosetta, ainsi que son antenne à grand gain.

Après le coucher du soleil le 4 mars, la sonde se déplacera d'Est en Ouest, partant de la constellation du Sextant en direction du Soleil couchant, traversant le ciel de bout en bout. Au fur et à mesure qu'elle se dirigera vers l'Ouest, elle accélèrera sa course pour disparaître ensuite derrière l'horizon aux environs de 23h00 (heure d'Europe centrale). Vue d'Europe, sa magnitude ne dépassera pas +8 ou +9 sur l'échelle utilisée par les astronomes. Elle restera donc moins lumineuse que les étoiles les plus faibles du ciel visible à l'œil nu.

Rosetta, entre Terre et Mars

Ce survol de la Terre expédiera la sonde de trois tonnes vers Mars, qu'elle survolera le 26 février 2007, pour ensuite revenir au-dessus de notre planète. Ces survols sont nécessaires à son accélération qui exploite la gravité planétaire, seul moyen d'atteindre la vitesse orbitale de la comète.

Il s'agit du premier survol d'une série de quatre (trois de la Terre et un de Mars) que Rosetta effectuera au cours de son long périple en direction de sa cible, la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Rosetta atteindra la comète en 2014, se placera en orbite autour de son noyau et larguera un module d'atterrissage baptisé Philae, qui viendra se poser à la surface.

La Lune, astéroïde factice

Plusieurs activités sont prévues au cours de ce survol. Quelques heures avant le passage au plus près de la Terre, le vaisseau sera orienté vers la Lune. Divers instruments embarqués seront activés à des fins d'étalonnage.

Après ce survol, l'une des deux caméras de navigation sera actionnée afin de tester la capacité de Rosetta à suivre les astéroïdes, en prenant la Lune comme astéroïde factice. Rosetta devrait frôler deux astéroïdes - Steins en septembre 2008 et Lutetia en juillet 2010 - et utilisera à cette occasion un mode de suivi pour maintenir les instruments du vaisseau pointés vers leur cible.

Concours de photos 'Portrait de Rosetta'

Les amateurs du monde entier sont invités à participer au concours photographique « Portrait de Rosetta » organisé par l'ESA. Les informations sur le concours, les conditions, les prix et la procédure de participation seront bientôt disponibles sur le site Web de l'ESA.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.