Le viaduc de Millau vu depuis l'espace

Millau bridge - December
Le viaduc de Millau vu par Proba
7 janvier 2005

Le Pont de Millau, inauguré en décembre par le Président Jacques Chirac, est désormais le plus haut viaduc du monde. Il domine la vallée du Tarn, au sud du Massif central, comme le montre cette vue acquise par le satellite Proba, de l’ESA, le 11 décembre.

Ce viaduc comporte un tablier en acier conçu pour supporter une chaussée à quatre voies qui s’étend sur 2 460 mètres. A son point le plus élevé, la chaussée est suspendue à 270 m au-dessus du Tarn.

Millau bridge
Le viaduc vu du sol

Le tablier est soutenu par sept piliers de béton dont la hauteur atteint 343 mètres, c’est à dire plus que la Tour Eiffel – de fait le pont a été réalisé par le groupe Eiffage, déjà constructeur de ce célèbre monument parisien.

Quelque 205 000 tonnes de béton ont été coulées pour ériger les piliers et les supports. Le tablier métallique pèse à lui seul 36 000 tonnes – l’équivalent de cinq Tours Eiffel. L’architecte britannique Sir Norman Foster a conçu le Pont de Millau afin de garantir que l’ouvrage durera au moins 120 ans.

Le viaduc inachevé en mars 2004

Une vue acquise précédemment par Proba le 14 mars montre le viaduc encore inachevé – ce qui permet de se rendre compte de la vitesse à laquelle les travaux ont progressé.

Des deux côtés de la vallée, les sections de métal de la structure du tablier ont été assemblées, levées puis poussées et finalement fixées en position sur chacun des piliers de soutien. Après trois ans et demi de travail, les deux tronçons ont été connectés ensemble en mai dernier.

Chirac and Sir Norman Foster
Inauguration par le Président Chirac

Le viaduc fait partie de l’autoroute A75, qui relie Paris à la Méditerranée via Clermont-Ferrand, et permettra de contourner la ville de Millau, qui jusqu’à présent était réputée pour ses impressionnants bouchons routiers à chaque départ et retour des vacanciers en été.

Les images par satellite ont été acquises par la caméra à haute résolution HRC de Proba, dont la résolution au sol atteint 5 mètres et qui permet de réaliser des vues monochromatiques sur des zones de 25 km2.

A propos de Proba

Artist's impression of Proba-1 in orbit
Vue d’artiste de Proba en orbite

Proba est un microsatellite développé dans le cadre du GSTP (Programme général de technologie de soutien) de l’ESA et construit par un consortium industriel dont le chef de file était la société belge Verhaert. Son lancement a eu lieu en Inde le 22 octobre 2001 et le satellite est exploité depuis la station sol de l’ESA à Redu en Belgique. La caméra CHRIS (Compact High Resolution Imaging Spectrometer), financée par l’agence spatiale britannique BNSC (British National Space Centre) a été construite par la société SIRA Space en Grande-Bretagne.

Proba avait été conçu à l’origine pour une mission de démonstration d’un an, mais sa durée de vie a été prolongée afin d’assurer une mission d’observation de la Terre.

Il est prévu qu’une autre mission de démonstration technologique Proba 2 soit lancée par l’ESA vers la fin 2006 ou en 2007, suivant les créneaux de lancement disponibles. Comme la précédente, cette nouvelle mission testera en orbite de nouvelles technologies et de nouveaux produits

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.