Les lauréats du concours SUCCESS 2002 ont été désignés

L’objectif de ce concours est de faire des étudiants d’aujourd’hui les utilisateurs de demain de la Station
29 août 2003

ESA PR 53-2003. Moment de vérité pour les étudiants qui participaient au concours SUCCESS 2002, organisé tous les deux ans par l’Agence spatiale européenne (ESA) en vue de sélectionner une expérience susceptible d’être embarquée à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

C’est en effet le 28 août 2003 que les lauréats ont été désignés au Centre des astronautes européens à Cologne. Le concours SUCCESS est ouvert aux étudiants des universités européennes de toutes disciplines jusqu’au niveau maîtrise.

Il leur est demandé d’imaginer comment leurs expériences pourraient tirer parti des conditions physiques et opérationnelles qui règnent à bord de la Station. Les paramètres à prendre en compte sont l’absence de pesanteur, le vide spatial, l’altitude élevée au-dessus de la Terre et l’environnement confiné dans lequel vivent et travaillent les astronautes à bord de l’ISS.

L’objectif de ce concours est de faire des étudiants d’aujourd’hui les utilisateurs de demain de la Station en suscitant l’intérêt pour les recherches spatiales parmi ceux et celles qui n’ont pas encore terminé leurs études. Pour l’édition 2002, il avait été proposé de conduire des expériences dans des disciplines aussi diverses que les sciences de la vie, les sciences physiques, les sciences spatiales, la technologie et l’observation de la Terre.

Les étudiants désireux de participer au concours SUCCESS 2002 ont dû franchir plusieurs étapes. Tout d’abord, ils ont dû rédiger une présentation succincte de leur expérience. Une commission scientifique a sélectionné les meilleures d’entre elles en vue de la deuxième phase du concours. Très précisément 100 étudiants ont participé à cette première phase. 19 d’entre eux venaient d’universités du Royaume-Uni, 18 d’Italie, 13 d’Allemagne, 8 de Russie, 7 de France, 4 de Finlande, 4 des Pays-Bas, 3 de Belgique, 3 de Norvège, 3 du Portugal, 3 d’Espagne, 3 de Suède, 3 de Hongrie, 2 de Bulgarie, 1 du Canada, 1 d’Inde, 1 de Suisse, 1 des Etats-Unis, 1 de Roumanie, 1 de République tchèque et 1 de Biélorussie.

Lors de la deuxième phase, 40 étudiants ont été retenus sur les 100 participants initiaux et invités à visiter le Centre européen de technologie spatiale de l’ESA (ESTEC) à Noordwijk, Pays-Bas, en novembre 2002. 10 d’entre eux venaient d’Italie, 8 du Royaume-Uni, 4 de France, 4 d’Allemagne, 3 de Suède, 2 des Pays-Bas, 2 de Norvège, 2 de Russie, 2 de Bulgarie, 1 de Finlande, 1 du Portugal et 1 d’Espagne. Des informations leur ont été données au cours de leur visite sur l’ESA en général, et plus particulièrement la Station spatiale internationale, ainsi que sur les expériences réalisées par les scientifiques et celles qui ont été proposées par les autres étudiants. A l’issue de leur visite à l’ESTEC, il a été demandé aux concurrents de rédiger une proposition d’expériences détaillée afin de participer à la troisième et dernière phase.

Au vu des ces propositions détaillées, un jury scientifique a finalement sélectionné trois lauréats :

  • Le premier prix a été attribué à Adalberto Costessi de l’Université de Trieste (Italie) pour sa proposition d’expérience intitulée "Etude cellulaire et moléculaire du comportement des ostéoblastes en microgravité" ;
  • Le deuxième prix a été décerné à Roberto Rusconi de l’Ecole Polytechnique de Milan (Italie) pour son expérience intitulée "Utilisation de lentilles thermiques pour mesurer l’effet Soret" ;
  • Le troisième prix est allé à Eric Belin de Chantemèle de l’Université de Lyon 1 (France) pour sa proposition d’expérience sur "Les besoins en énergie au cours d’un vol spatial de trois mois".

Le premier prix est un stage rémunéré d’un an au Centre européen de technologie spatiale de l’ESA (ESTEC), Pays-Bas. A l’ESTEC, Adalberto Costessi travaillera sur son expérience dans l’espoir de la voir qualifiée pour un embarquement sur la Station spatiale internationale ou sur une autre installation de recherche. Le titulaire du deuxième prix, Roberto Rusconi, aura droit à une visite du port spatial européen de Kourou (Guyane), le site de lancement d’Ariane. Le titulaire du troisième prix, Eric Belin de Chantemèle, recevra un ordinateur portable.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.