Les satellites rendent plus sûr le transport des déchets dangereux

Road transport
Système de surveillance de camions gagne un prix européen
19 janvier 2009

Un nouveau système de suivi emploie les données de navigation par satellite pour garantir la sécurité des routes en Europe. Développé par une PME pour le compte de la région italienne de Lombardie, ce système surveille quotidiennement le déplacement de 200 conteneurs transportant des déchets industriels sur 100 camions.

Le transport de déchets industriels dangereux de l'endroit où ils sont produits vers les sites où ils seront traités augmente d'année en année. Les camions transportant des conteneurs remplis de déchets circulent en général à travers plusieurs pays européens sur des trajets parcourus en deux à trois jours. Pour des raisons de sécurité et pour assurer que tous les déchets arrivent à destination, une PME italienne a développé un système de suivi novateur qui utilise les données géographiques du GNSS (Global Navigation Satellite System, système global de navigation par satellite) pour suivre avec précision tous les mouvements des déchets industriels au cours de leur périple.

Suivi avec précision au niveau des rues

« Notre ATS (Advanced Tracking System, système de suivi avancé) est une plate-forme complète qui intègre différentes technologies et constitue une solution efficace pour le suivi du transport de déchets. Ce système est en mesure de détecter immédiatement tout camion sortant de l’itinéraire planifié ou déchargeant illégalement une partie des déchets en chemin », explique Ivan Allevi, Chef de projet chez la PME italienne Allix.

Le système est actuellement dans sa première phase opérationnelle. Il surveille et contrôle quotidiennement les mouvements de 200 conteneurs à bord de 100 camions, dont bon nombre circulent d’Italie en Autriche ou de Suisse à destination de l’Allemagne, de la République tchèque ou des Pays-Bas.

« Notre ATS offre une précision de détection de l’ordre de quelques mètres en utilisant des récepteurs GPS bon marché traditionnels et en intégrant les corrections fournies par les stations GPS au sol locales ainsi que par le système EGNOS (Geostationary Navigation Overlay Service, Système Européen de Navigation par Recouvrement Géostationnaire ) », explique Giorgio Soldavini, Chef de projet chez Allix. « Ce système sera également en mesure d’utiliser les données de très haute précision de Galileo lorsque ce dernier sera opérationnel. »

Le projet ATS décroche un prix international

Grâce au système ATS d’Allix, la Lombardie a remporté le premier prix régional du Concours européen de navigation par satellite (European Satellite Navigation Competition/"Galileo Masters").

Le système se compose d’une unité principale installée sur le camion, qui inclut notamment un récepteur GNSS fonctionnant sur GPS avec les signaux de recouvrement EGNOS. Les unités auxiliaires installées sur chaque conteneur fonctionnent de manière autonome et surveillent l'état des conteneurs, leur température, les déplacements, etc.

Lorsqu’une remorque composée d'un ou de plusieurs conteneurs est raccordée au camion, l’unité principale enregistre l’opération qui est communiquée au serveur central. Lorsque la remorque et les conteneurs qu'elle porte sont détachés du camion, un signal est envoyé au serveur central. De cette façon, le serveur central peut facilement comparer le trajet réellement suivi à l’itinéraire planifié. « Nous vérifions si le camion suit l’itinéraire approuvé au préalable et amène l’ensemble des déchets sur l’installation de gestion de déchets agréée », ajoute Giorgio Soldavini.

La prochaine étape consistera à appliquer ce système à tous les camions utilisés pour le transport de déchets en Lombardie.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.