Présentation d’un ouvrage sur les applications duales du spatial

Galileo, parfait exemple de technologie spatiale à applications duales
4 décembre 2008

Télécommunications, navigation, observation de la Terre… Nombreux sont les services rendus par les satellites qui peuvent être aussi bien exploités par des opérateurs commerciaux, des autorités civiles ou des forces militaires. Un ouvrage faisant le point sur la situation au début du XXIe siècle sera présenté au siège de l’ESA le 16 décembre.

Au-delà de la simple utilisation d’outils spatiaux de conception proche adaptés à leurs besoins propres, nous avons pu assister depuis quelques années à un réel rapprochement entre les besoins des opérateurs civils et militaires et l’utilisation qui est faite de leurs moyens respectifs. La gestion des catastrophes naturelles a même souvent amené civils et militaires à travailler de concert avec les mêmes données satellitaires.

Les nouvelles générations de satellites intègrent ces concepts de dualité d’utilisation, avec des satellites d’observation gérés conjointement par des agences civiles et militaires, des charges utiles militaires montées sur des satellites de télécommunications civils voire la fourniture commerciale de communications gouvernementales sur des satellites exploités par des opérateurs en partenariat public-privé. La frontière s’estompe encore plus pour la navigation, avec les utilisations civiles du réseau militaire américain GPS ou le service sécurisé du réseau civil européen Galileo.

Symposium à Rome

Bam earthquake damage
L'observation spatiale permet d'évaluer les dommage, ici après le séisme de Bam, en Iran, en 2006.

En septembre 2007, un symposium international s’est tenu à Rome sur le thème des « Technologies et applications aérospatiales à usage dual ». Organisé par l’AFCEA International (Armed Forces Communications and Electronics Association), il a rassemblé des experts communautés civiles et militaires - industriels, scientifiques et représentants des agences gouvernementales – afin d’évoquer les convergences possibles dans le domaine des technologies actuelles ou futures pour optimiser les synergies et tirer le meilleur parti des ressources budgétaires disponibles via des applications duales.

Le contenu de ces débats a servi de base à la rédaction d’un ouvrage, le premier sur ce sujet : « Aerospace Technologies and Applications for Dual Use – A New World of Defense and Commercial in 21st Century Security ».

L’ESA, agence spatiale civile, est au cœur de cette problématique à travers de programmes comme GMES (Global Monitoring for Environment and Security) ou Galileo. Pour illustrer son positionnement, Giuseppe Morsillo, chef du Bureau du Directeur Général de l’ESA pour les questions politiques, a rédigé l’un des 32 chapitres : « The Security-related pespective of the European Space Agency ».

Présentation à Paris

Les satellites-relais EDRS, associés au réseau GMES, pourraient eux-aussi avoir des applications duales

C’est en reconnaissance du rôle remarquable joué par l’ESA dans le développement des technologies duales que l’AFCEA International a choisi le siège de l’agence, à Paris, pour la présentation de ce livre. Celle-ci aura lieu le mardi 16 décembre, de 16h00 à 17h30 en présence d’un des trois co-auteurs, le Pr. Marina Ruggieri, professeur en télécommunications à l’université « Tor Vergata » de Rome et ancien vice-président du comité technique et scientifique de l’Agence spatiale italienne.

De nombreux membres de l’AFCEA International – industriels, universitaires, délégués du Conseil - seront également présents. Cette association regroupe 19 000 membres et 1 600 institutions à travers le monde en un forum éthique sur les questions liées aux télécommunications, aux technologies de l’information, au renseignement et à la sécurité.

Les membres de la presse qui souhaiteraient assister à cette présentation sont invités à s’inscrire à l’aide du formulaire ci-dessous.

Présentation du livre « Aerospace Technologies and Applications for Dual Use – A New World of Defense and Commercial in 21st Century Security ».

Mardi 16 décembre de 16h00 à 17h30.
Ouverture des portes à 15h45.

Salle B au siège de l’ESA, 8-10 rue Mario Nikis, Paris 15e.

Formulaire d'accréditation

Nom : ______________________________________

Prénom : ___________________________________

Média : _____________________________________

Adresse : ____________________________________

______________________________________________

Tél. : _________________________________________

Télécopie : ___________________________________

Mobile : ______________________________________

Courriel : _____________________________________

( ) J'assisterai à la présentation.

Veuillez retourner le formulaire à :

Brigitte Kolmsee
ESA – Bureau Relations avec les médias
Département Communication et Connaissance
Télécopie : +33 (0) 1 53 69 76 90
Courriel : Brigitte.Kolmsee @ esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.