Lancement de Spacelab-1/STS-9 le 28 novembre 1983

Spacelab et 30 ans d’astronautes de l’ESA

28 novembre 2013

Il y a trente ans aujourd’hui, Spacelab, premier laboratoire spatial de l’espace construit en Europe, était lancé sur une navette spatiale. Le premier astronaute de l’ESA, Ulf Merbold, volait sur cette mission qui marquait pour l’ESA le début des vols habités.

L'équipage de Spacelab-1/STS-9

Le 28 novembre 1983 à 11 heures heure locale, la neuvième mission d’une navette spatiale décollait du Kennedy Space Center situé en Floride, aux États-Unis. 

Les six astronautes à bord de Spacelab-1 ont travaillé en deux équipes, se relayant toutes les douze heures pour assurer une exploitation en continu. Ils ont effectué plus de 70 expériences en physique solaire, physique des plasmas, astronomie, observation de la Terre, science des matériaux, technologie et sciences de la vie. 

Après avoir fait 166 fois le tour de la Terre en un peu plus de dix jours, la navette Columbia s’est posée sur Terre le 8 décembre.

Laboratoire spatial

Intégration de Spacelab dans la navette, août 1983

Spacelab est né d’une coopération entre l’ESA et la NASA. L’Europe était chargée de financer, concevoir et construire Spacelab et avait accepté de livrer à ses frais le modèle de développement, le premier modèle de vol, et l’équipement au sol contre sa participation à la première mission. 

En prévision de Spacelab, les états membres de l’ESA en 1978 ont présenté 53 candidats astronautes, et quatre d’entre eux ont été sélectionnés : l’allemand Ulf Merbold, le néerlandais Wubbo Ockels, le suisse Claude Nicollier et l’italien Franco Malerba. 

Ulf fut sélectionné pour la première mission Spacelab, avec Wubbo comme doublure. Wubbo a volé sur la mission Spacelab-D1 en 1985. 

Entre 1983 et 1998, les modules Spacelab ont volé 22 fois sur la navette spatiale et totalisé 244 jours en orbite. Les expériences ont examiné la possibilité de faire de la recherche en microgravité dans de nombreux domaines scientifiques et ont mené aux métaux de l’ère spatiale, utilisés aujourd’hui dans les smartphones produits en série, et révélé des domaines de la recherche spatiale qui semblent prometteurs dans le traitement de maladies musculaires chroniques.

L'évolution de Spacelab

Cygnus approche de la Station

De nombreuses caractéristiques de Spacelab font partie du matériel spatial qui vole aujourd’hui au-dessus de nos têtes. La coque pressurisée a été réutilisée pour les modules Harmony et Tranquility de la Station spatiale internationale, et des vaisseaux de ravitaillement comme le Véhicule de transfert automatique de l’ESA (ATV) et le vaisseau commercial Cygnus réutilisent la structure extérieure de Spacelab.

Les expériences européennes et les laboratoires à bord de la Station sont exploités par  une équipe internationale d’astronautes, tout comme l’était Spacelab. L’équipage permanent à bord de la Station, qui comprend désormais des astronautes européens, fait fonctionner les laboratoires et effectue les expériences scientifiques.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.