Technologie spatiale pour un record du monde paralympique

Wojtek Czyz remporte l'épreuve de saut en longueur aux Jeux paralympiques de 2008
22 octobre 2008

L'athlète allemand Wojtek Czyz, qui concourait avec une prothèse de jambe améliorée par la technologie spatiale, a établi un nouveau record aux Jeux paralympiques 2008 de Pékin en atteignant la distance étonnante de 6,50 m, soit 27 cm de plus que le précédent record.

Au printemps 2004, Wojtek Czyz a été contacté par le programme de transfert de technologie de l'ESA (TTP) et MST Aerospace, dont les ingénieurs souhaitaient mieux comprendre les éléments importants de sa prothèse. Après avoir perdu une partie de sa jambe gauche trois ans auparavant dans un accident de sport, l’athlète utilise une prothèse dans deux disciplines : le saut en longueur et le sprint.

« L'objectif était de voir comment améliorer sa performance. Nous avons découvert que le problème le plus important concernait un angle de connexion, la "connexion en L”, entre l'articulation du genou et le module du pied », explique Werner Dupont, directeur général de MST Aerospace.

German athlete Wojtek Czyz trains for the Paralympics
Wojtek Czyz teste sa prothèse à technologie spatiale

« En collaboration avec la société allemande ISATEC, nous avons développé une nouvelle connexion en L avec des matériaux provenant du spectromètre AMS (Alpha Magnetic Spectrometer), un instrument qui sera monté sur la Station spatiale internationale pour étudier l'antimatière, la matière et la matière manquante de l’univers. »

Les matériaux spatiaux présentent l’avantage d'être extrêmement résistants tout en étant plus légers que les produits conventionnels. Le problème de la prothèse de Wojtek Czyz était sa tendance à casser lorsqu'il déployait ses capacités au maximum.

German athlete Wojtek Czyz
Wojtek Czyz avec sa prothèse améliorée par la technologie spatiale

Aux derniers Jeux paralympiques d'Athènes, Wojtek Czyz, qui concourait avec une jambe artificielle bénéficiant de la technologie spatiale, a remporté l'or au 100 m, au 200 m et au saut en longueur.

Après ce succès, MST et le spécialiste des matériaux légers ISATEC ont continué à travailler à une amélioration de la prothèse. Un module monobloc en plastique renforcé de fibre de carbone s'est avéré la meilleure solution pour une prothèse de sprint, tandis que le modèle précédent à connexion en L et module de pied convenait mieux au saut en longueur.

« Nous avons commencé par améliorer la prothèse pour le sprint, avant de renforcer les améliorations de celle du saut en longueur. Ces améliorations se sont révélées un grand succès aux Jeux paralympiques de 2008, en aidant Wojtek Czyz à dépasser le record du monde de 27 cm, ce qui est incroyable », poursuit Werner Dupont.

« L'utilisation de matériaux spatiaux plus légers et extrêmement résistants dans les prothèses des athlètes de haut niveau vient encore de prouver son efficacité à Pékin. Avec nos partenaires, nous recherchons d'ores et déjà les moyens d'utiliser cette expertise pour développer des prothèses similaires au service d'autres handicapés. »

La médaille d'or est attribuée à Wojtek Czyz

A travers son réseau de courtiers en technologies, le bureau des transferts de technologie de l'ESA (TTPO) contribue à introduire l'utilisation des technologies spatiales dans les applications non spatiales, et à montrer ainsi les avantages du programme spatial européen aux citoyens de l'Union.

Le TTPO dirige également des pépinières technologiques au sein de différents centres de l'ESA afin d'aider les jeunes entreprises qui utilisent les technologies spatiales et aide ces entreprises à accéder au capital-risque.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.