Un Centre d’incubation des entreprises Sud France pour dynamiser l’économie régionale

Signature du BIC Sud France au Pavillon de l'ESA
20 juin 2013

Le nouveau Centre d’incubation des entreprises de l’ESA a été lancé cette semaine au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace Paris-Le Bourget, et souligne l’engagement de l’Agence à dynamiser l’économie en encourageant les entreprises exploitant les dérivés du spatial.

Jean-Jacques Dordain, Directeur Général de l’ESA, constate, “L’un des rôles centraux de la politique spatiale européenne est d’améliorer la qualité de vie sur Terre, et l’ESA estime soutenir le progrès et la croissance au travers toute l’Europe en faisant en sorte que ses connaissances et ses technologies soient à disposition des industries et des entrepreneurs européens.

“Le Programme de transfert des technologies de l’ESA et ses Centres d’incubation des entreprises prouvent dans de plus en plus de régions de l’Europe leur capacité à générer de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises en mettant à la disposition des entrepreneurs les résultats des investissements européens dans la recherche et le développement.

Je suis ravi d’annoncer que cet outil puissant est maintenant disponible dans une région qui a pour culture l’excellence technique."

Le Centre d’incubation des entreprises Sud France de l’ESA (Business Incubation Centre - BIC) s’ajoute aux sept autres centres déjà ouverts en Europe, et vise à développer dans le sud de la France 75 start-ups liées au spatial sur les cinq prochaines années, créant ainsi des emplois et donnant un coup de pouce à l’économie régionale.

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, l’Agence Spatiale Française, ajoute, “L’engagement cohérent du CNES et de l’ESA à exploiter le potentiel de la technologie spatiale a efficacement aidé depuis de nombreuses années à dynamiser l’économie grâce à des entreprises qui utilisent ces dérivés du spatial, à créer des emplois de haute qualité, et à renforcer l’industrie high-tech en France.

“C’est un excellent outil pour encourager de nouvelles entreprises et des solutions souvent innovantes et à la pointe de la technologie, afin de créer une véritable valeur et de nouveaux emplois localement, mais aussi pour renforcer la compétitivité de l’Europe sur une plus large échelle, au sein de l’économie mondiale actuelle.”

Le centre d’incubation français dispose de cinq succursales, à Biarritz, Bordeaux, Toulouse, Toulon et Sophia Antipolis.  Il est dirigé par Aerospace Valley avec le soutien du CNES et du Pôle Pégase.

“Chacune des cinq succursales du Centre d’incubation des entreprises Sud France de l’ESA accueillera et hébergera des entrepreneurs et des start-ups qui ont des idées nouvelles pour exploiter toute la richesse des technologies et des systèmes développés par le programme spatial européen,” explique Agnès Gaillard, présidente d’Aerospace Valley.

“Nous les aiderons avec le support technique de nos partenaires, le CNES et l’ESA, et nous les soutiendrons pendant les deux années d’incubation en vue de  faire décoller leur entreprise.

“Nous les aiderons également à trouver des partenaires et des capitaux grâce à notre réseau d’industriels et d’investisseurs. ”

Grâce au Programme de Transfert de Technologies de l’ESA, ce sont plus de 180 nouvelles entreprises qui ont été lancées à ce jour avec le soutien direct des centres d’incubation en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Italie, en Belgique, et maintenant en France.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.