Un instrument innovant du satellite MSG-1 livre des informations fondamentales sur le climat de notre planète

First GERB images
Premières images GERB prises le 12 décembre
16 décembre 2002

ESA PR 81-2002. L'instrument GERB du satellite MSG-1 (Météosat de Seconde Génération) a effectué ses premières mesures jeudi 12 décembre 2002.

Ces mesures donnent des images qui font apparaître les zones affichant une perte ou un gain net d’énergie au niveau du système climatique terrestre.

Réalisé à l’initiative de l’Agence spatiale européenne (ESA), l’instrument de recherche GERB permettra aux experts d’étudier le bilan radiatif du système Terre et l’influence que ce dernier pourrait avoir sur le climat. Placé à bord du satellite géostationnaire MSG-1 d’EUMETSAT, il livrera des mesures en continu sur tout un hémisphère.

D’après Eva Oriol-Pibernat, Responsable des missions MSG à l’ESA, "GERB nous permettra de suivre l’évolution des paramètres clés du climat à partir d’un point fixe en orbite. En combinant ces résultats avec les données des satellites ENVISAT et ERS-2 de l’ESA, les Européens pourront apporter une contribution importante au suivi du climat et de l’environnement".

The GERB instrument
L'instrument GERB

GERB est un radiomètre à balayage travaillant dans deux canaux à large bande dont l’un est sensible à l’énergie totale rayonnée par la Terre, l’autre couvrant uniquement une bande de courtes longueurs d’onde. Les résultats obtenus sur les deux canaux permettent d’évaluer l’énergie rayonnée par la Terre vers l’espace. Grâce à ces mesures, il est possible d’estimer l’énergie qui régit le comportement du système climatique terrestre. Exploité en synergie avec SEVIRI, l’imageur principal de MSG-1, GERB se prêtera à des études sur le rôle des nuages et de la vapeur d’eau dans le bilan radiatif, études qui auront une incidence directe sur les modèles climatiques.

Le développement de GERB a bénéficié du soutien scientifique d’une équipe internationale conduite par le Pr J. Harries, de l’Imperial College de Londres. L’instrument a été financé par un consortium européen réunissant le Royaume-Uni (Rutherford Appleton Laboratory (RAL), chef de file du consortium), la Belgique (Institut royal météorologique de Belgique et Advanced Mechanical and Optical Systems (AMOS)) et l’Italie (Officine Galileo). GERB sera également embarqué à bord de MSG-2 et MSG-3, sur un financement d’EUMETSAT.

Le programme MSG comprend trois satellites de météorologie de technologie avancée. Il s’agit d’un programme conjoint ESA/EUMETSAT. L’ESA a développé le premier satellite et approvisionne les autres exemplaires pour le compte d’EUMETSAT. EUMETSAT, pour sa part, définit les besoins des utilisateurs et assume la responsabilité de tous les lancements, du développement du segment sol et de l’exploitation du système pendant au moins 12 ans. L’approvisionnement d’un quatrième satellite de cette même famille est à l’étude.

Pour de plus amples informations, contacter :

Eva Oriol-Pibernat
ESA MSG Mission Manager
Tel: +39.06.9418.0408
Fax: +39.06.9418.0362

ESA – Service Relations avec les médias
Tél : +33(1) 53 69 7155
Fax : + 33(1) 53 69 7690

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.