« Les compagnons de l'Espace » mis à l'honneur lors des Journées du Patrimoine

15 septembre 2011

Comme tous les ans depuis 2003, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, l'Observatoire de l'Espace du CNES organise à Paris une exposition sur une facette particulière de notre héritage spatial. Cette année elle sera consacrée aux compagnons, réels ou imaginaires, qui nous ont accompagné dans notre découverte de l'Espace.

Pour l'édition 2011 de ces Journées du Patrimoine, le samedi 17 et le dimanche 18 septembre, le thème retenu par le ministère français de la Culture et de la Communication, est « Le voyage du Patrimoine ». L'exposition qui sera ouverte au public au siège parisien du CNES, 2 place Maurice Quentin, à proximité du Forum des Halles, rappellera que dans l’espace nous n'avons pas accompli ce voyage seuls.

L'exposition présentera les compagnons qui ont précédé, assisté ou réconforté les hommes et les femmes dans leur échappée spatiale. On y retrouvera bien sûr des animaux, comme la guenon Martine qui effectua un vol balistique à bord d'une fusée-sonde Vesta en 1967 ou les pleurodèles nées dans l'espace lors des missions Cassiopée et Pégase à bord de la station spatiale Mir en 1996 et 1998, mais aussi des concepts de robots d'exploration martienne comme le « rover » Comaro. Des objets à valeur historique, philosophique ou artistique, comme une ancienne barque solaire égyptienne - pour un voyage céleste onirique - ou un mobile du plasticien Pierre Comte qui ne prend tout son sens qu'en impesanteur, alterneront également avec des gravures, illustrations, livres, films et jeux vidéos qui rappelleront ces autres compagnons imaginaires, qui ont fait le voyage pour l'espace et souvent inspiré les futurs ingénieurs qui l'ont rendu possible ou les astronautes qui l’ont effectué. Les visiteurs redécouvriront ainsi les chiens Diane et Satellite qui ont accompagné Michel Ardan autour de la Lune dans les romans de Jules Verne, ou Milou, le fidèle compagnon de Tintin, qui est allé jusqu'à fouler la surface de notre satellite. Des hommes et des femmes, acteurs du spatial d’aujourd'hui seront présents au sein de l'exposition pour témoigner des liens innombrables que chacun tisse avec ces « compagnons de l'Espace. »

Les autres manifestations

D'autres sites offriront également des animations à caractère spatial à l'occasion de ces journées du patrimoine.

Le Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, au nord de Paris, proposera ainsi des visites gratuites de 45 minutes sur le thème du « Voyage dans l'Espace pour découvrir la conquête spatiale ». Les visiteurs pourront ainsi apprécier la collection spatiale du musée, qui témoigne notamment des premiers efforts français et européens dans le domaine de l'accès à l'Espace.

L'Observatoire de Paris, dans le XIVe arrondissement, ouvrira au public son bâtiment Perrault, fondé en 1667 sous Louis XIV et l'un des plus anciens observatoires au monde. De nombreux instruments d'observation astronomiques seront accessibles et notamment grande lunette du XIXe siècle de la coupole Arago sur la terrasse panoramique. Des conférences sur l'actualité astronomique et des ateliers pédagogiques seront également organisés.

Près de Melun, à Réau, Safran ouvrira son musée aéronautique et spatial, qui abrite notamment une impressionnante collection de moteurs spatiaux des petits moteurs de contrôle d'attitude de satellites au Vulcain d'Ariane 5.

En province, on notera aussi l'ouverture au public du grand observatoire radioastronomique de Nançay dans le Cher.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.