Appel aux médias : Arrivée du spectromètre magnétique Alpha sur son site de lancement

L'AMS en essai de vide thermique à l'ESTEC
11 août 2010

Les journalistes européens sont invités en Floride le 26 août pour assister à la livraison de la prochaine expérience destinée à la Station spatiale internationale (ISS). C'est en effet ce jour-là que le spectromètre magnétique Alpha (AMS), l'un des instruments scientifiques les plus extraordinaires construits jusqu'à présent, arrivera au Centre spatial Kennedy.

Grâce à cet instrument, l'étude de la composition de l'univers va pouvoir franchir une nouvelle étape à bord de l'ISS.

Le spectromètre magnétique Alpha (AMS) est un détecteur de particules à la pointe de la technologie, conçu pour fonctionner en tant que module externe de la Station spatiale internationale (ISS). Il sera acheminé jusqu’à l’ISS par la navette spatiale de la NASA en février 2011 et sera alors le plus gros instrument scientifique de la station.

Pendant les opérations de déchargement de l'AMS, après son arrivée sur le site d'atterrissage des navettes, les journalistes auront la possibilité de voir cet instrument et pourront discuter avec les scientifiques et les responsables en charge de ce projet.

Simonetta Di Pippo, Directeur des Vols habités de l'ESA, et le concepteur de l'expérience, le professeur Samuel Ting du Massachusetts Institute of Technology (MIT), seront disponibles pour répondre à des interviews.

Comprendre notre univers

En recherchant la trace d'antimatière et de matière noire, l'AMS nous aidera à mieux comprendre l'origine et la structure de l'univers.

À titre secondaire, l'AMS recueillera également une moisson d'informations concernant des étoiles et des galaxies situées à des millions d'années-lumière de notre propre galaxie.

L'AMS a été principalement construit par des instituts travaillant en Italie, en France, en Allemagne, au Portugal, en Espagne et en Suisse ; la Chine, la Russie, Taïwan et les États-Unis ont également contribué à sa réalisation. Au total, les membres de l'équipe appartiennent à 56 instituts répartis dans 16 pays.

Prolongation de l'exploitation de l'ISS

AMS-02
L'AMS sera le plus gros instrument scientifique de l'ISS

« L'Europe a grandement contribué à la conception et au développement de l'AMS. En outre, cette mission revêtira un caractère particulier pour les Européens car un astronaute de l'ESA, Roberto Vittori, en fera également partie dans le cadre d'une occasion de vol fournie par l'Agence spatiale italienne (ASI) », déclare Simonetta Di Pippo.

« Nous sommes en train de vivre un moment passionnant et allons de succès en succès, ce qui constitue le meilleur moyen pour préparer la prolongation de l'exploitation de l'ISS jusqu'en 2020 et au-delà ».

Accréditation

Les demandes d'accréditation des journalistes au Centre spatial Kennedy peuvent être soumises en ligne à l'adresse suivante jusqu'au 17 août 2010 : https://media.ksc.nasa.gov/

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Nadjejda Vicente
Office de coordination
Vols habités
nadjejda.vicente@esa.int
Tel.: +31 71 565 8246

Arrivée du spectromètre magnétique Alpha
Site d’atterrissage de la navette (SLF)
Jeudi 26 août 2010
Horaire prévu

9h00 Arrivée des journalistes au site réservé à la presse
Contrôle de sécurité des équipements
9h30 Départ du bus vers le SLF
10h-11h30 Atterrissage du C-5 au SLF
Débarquement des passagers
10h30-11h30 Possibilités d’interviews
11h30 Formalités d’immigration et procédures de dédouanement
12h30 Début des opérations de déchargement du matériel
13h30 Déchargement de l’AMS
(Possibilité de prise de photographies)
14h30 Départ du convoi vers l’Installation de traitement de la Station spatiale

............................................

Veuillez noter qu’une modification a été apportée au texte du communiqué de presse d’aujourd’hui. Le texte initial indiquait que l’AMS serait le « plus gros aimant supraconducteur à refroidissement cryotechnique » jamais utilisé dans l’espace. Cela était exact jusqu’à son remplacement, cette année, par un aimant de plus petite taille. Sur le site de l’ESA, le communiqué de presse a été modifié en conséquence.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.