Colloque sur les aspects scientifiques du programme Galileo

Colloquium logo
26 septembre 2007

Le premier colloque sur les aspects scientifiques et fondamentaux du programme Galileo se tient la semaine prochaine à la Cité de l'Espace à Toulouse, du 1er au 4 Octobre. Cette rencontre vise à renforcer l'utilisation scientifique de Galileo tout en contribuant au développement des systèmes globaux de navigation par satellite (GNSS : Global Navigation Satellite Systems).

Ce colloque suscite l'intérêt de toute la communauté scientifique mondiale. Des scientifiques en provenance de Chine, d'Inde, de Corée et des USA aussi bien que d'Europe, vont présenter leurs travaux et confronter leurs points de vue sur l'exploitation scientifique des systèmes globaux de navigation par satellite en général et de Galileo en particulier.
 
En rassemblant les membres éminents de la Communauté scientifique européenne et leurs homologues internationaux, ce colloque est l'occasion pour les partenaires de Galileo de découvrir les nombreuses utilisations de la navigation par satellite et les aspects très complexes de ce domaine de pointe.
 
Organisé par l'Académie de l'Air et de l'Espace, le Bureau des Longitudes, l'Académie de Marine et l'ESA, ce colloque contribue aussi aux célébrations du 50ième anniversaire du lancement de Spoutnik.
 
Trois domaines principaux seront traités:

  • Les aspects fondamentaux de la navigation par satellites et Galileo: référence temporelle, géodésie, relativité, horloges terrestres et embarquées, orbites, environnement radiatif en orbite, liaisons entre satellites, aspects fondamentaux de propagation, corrections ionosphériques et troposphériques, calibration et validation, relations avec les organisations internationales (BIPM, IGS)
  • Applications scientifiques en météorologie, géodésie, géophysique, physique spatiale, océanographie, études des écosystèmes et des sols, utilisation de signaux directs ou réfléchis, mesures différentielles ou de phase, mesures d'occultation avec des récepteurs au sol, dans des avions ou des satellites scientifiques
  • Utilisation des systemes de navigation par satellites pour verifier les lois fondamentales de la nature. En particulier en astronomie, dans les théories d'Einstein sur la relativité spéciale et générale, dans les communications quantiques, les protocoles de synchronisation des nouvelles horloges quantiques, et l'utilisation scientifique avancée d'horloges atomiques de génération future (horloge atomique optique). Ces travaux contriburont fortement á faire évoluer les systèmes de navigation par satellite vers de nouvelles fonctionalités complétement insoupçonnées aujourd'hui

L'objectif du colloque est de passer en revue les différentes possibilités d'utilisation des systèmes de navigation par satellite comme Galileo à des fins scientifiques, de comprendre comment ces besoins scientifiques peuvent contribuer à optimiser l'usage des systèmes actuels et à définir leur évolution.
 
La conférence sera composée d'une série de présentations plénières et de 10 sessions d'une demie- journée chacune. Son contenu scientifique a été défini par un Comité Européen dirigé par le Professeur Jean-Francois Minster.
 
A l'issue de la conférence une table ronde abordera deux points:

  • L'identification des thèmes scientifiques essentiels pour le GNSS en général et Galileo en particulier
  • La formulation de recommandations pour assurer les meilleures conditions d'exploitation scientifique de Galileo

17 représentants de l'industrie, de l'ESA, du CNES, du DLR, du Comité Scientifique et des organisateurs de la conférence participeront à cette table ronde.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.