Déclaration commune des Chefs des agences partenaires du programme ISS

La Station spatiale internationale avec l'ATV-2 Johannes Kepler et la navette Endeavour
8 mars 2012

Les Chefs des agences spatiales américaine, canadienne, européenne, japonaise et russe, partenaires du programme de Station spatiale internationale (ISS), se sont réunis le 1er mars 2012 à Québec (Canada) pour passer en revue les avancées scientifiques, technologiques et sociales découlant de leur collaboration et les possibilités d’étendre son utilité en poussant encore plus loin l’exploration humaine de l’espace.

Revenant sur l’histoire du développement de l’ISS et sur l’entrée récente dans une phase productive de recherche et d’application, les partenaires ont axé leurs discussions sur trois grands axes de réussite du programme : réalisations techniques historiques, partenariat international sans précédent et progrès scientifique en marche. Les Chefs d’agence ont constaté que l’exploration humaine de l’espace continuait à faire bénéficier la société d’apports précieux et à renforcer les partenariats entre puissances spatiales.

Education

Les Chefs d’agence ont également reconnu le nouveau potentiel de découverte résultant de l’optimisation des capacités de recherche de l’ISS, la montée en puissance des initiatives commerciales et l’intérêt éducatif de cette présence permanente dans l’espace. Les recherches conduites en biologie, biotechnologie et physiologie humaine ouvrent de nouvelles perspectives pour la santé, avec le développement d’applications prometteuses en soutien de futures thérapies médicales. Les nombreux travaux menés sur les fluides et les matériaux laissent également présager la mise au point de matériaux et de procédés de fabrication toujours plus efficaces et intelligents. Les activités d’astronomie dans le rayonnement X, de physique des particules de haute énergie ou de télédétection terrestre réalisées depuis l’ISS augurent quant à elles des découvertes à attendre d’une utilisation accrue de l’ISS comme plate-forme d’accueil et d’exploitation d’un large éventail d’instruments de recherche en science spatiale et science de la Terre. Les démonstrations portant sur les technologies de régulation d’ambiance, de maintenance robotisée ou encore de télécommunication et de téléopération de pointe permettent d’envisager une éventuelle extension de la présence humaine dans l’espace et de nouvelles améliorations de la qualité de vie sur Terre.

Recherche sur les vaccins

Mettant l’accent sur la force d’inspiration de cette infrastructure spatiale habitée, les Chefs d’agence ont salué le rôle moteur de la Station, qui incite les jeunes du monde entier à s’ouvrir aux sciences et techniques, aux technologies et aux mathématiques. Plus de quarante millions d’élèves ont ainsi déjà partagé une expérience de vol spatial habité à travers des liaisons ou des expérimentations interactives avec l’équipage de l’ISS.

Les premières statistiques biennales d’utilisation publiées par les partenaires (International Space Station Utilization Statistics) mettent en évidence l’élargissement continu de la communauté internationale d’utilisateurs, tandis que leur rapport (International Space Station Benefits for Humanity) rend compte des progrès permis par le programme dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’observation de la Terre et de la gestion des catastrophes – des avancées qui devraient améliorer le quotidien d’une grande partie de l’humanité.

Les partenaires du programme ISS ont commencé à étudier les perspectives à long terme de poursuite de l’exploration humaine de l’espace en vue de prolonger les bénéfices du programme à travers de futures missions d’exploration. À brève échéance, les Chefs d’agence se sont engagés à accroître ensemble l’utilisation de l’ISS comme banc d’essai spatial pour la démonstration de technologies critiques et la prévention des risques que font peser de telles missions sur la santé des équipages. À longue échéance, ils ont examiné comment l’ISS pourrait servir de fondement au développement de capacités d’exploration futures. Le partenariat relatif à l’ISS a mis sur pied une installation spatiale de recherche globale aux capacités inédites, un projet sans équivalent dans l’histoire de l’humanité. Les Chefs d’agence ont réaffirmé l’importance de mettre cette infrastructure au service de la société d’aujourd’hui et de l’utiliser comme base technologique pour préparer l’avenir de l’exploration humaine de l’espace.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.