Signature du partenariat Electra

L’ESA fait progresser les satellites de télécommunications tout électriques

17 octobre 2013

Suite à la signature d’un contrat avec la compagnie luxembourgeoise SES pour la prochaine phase du projet Electra, l’ESA va commencer le développement d’une nouvelle génération de satellites propulsés à l’énergie solaire.

Electra est un partenariat entre l’ESA et l’opérateur de satellites SES qui vise à définir, développer et valider dans l’espace une plate-forme de propulsion exclusivement électrique pour des satellites géostationnaires de télécommunications d’une masse au décollage d’environ 3 tonnes.

Le premier lancement est prévu avant la fin de l’année 2018.

Electra est le premier partenariat établi dans le cadre du programme ARTES-33 de l’ESA, qui soutient des innovations industrielles dictées par le marché qui nécessitent un historique de vol et une validation en orbite – la preuve qu’elles fonctionnent dans l’espace – afin d’être plus facilement adoptées par le marché.

ARTES-33 nécessite un partenariat entre un fabricant et un utilisateur de ces fonctionnalités innovantes, et exige que l’innovation soit validée dans un environnement commercial représentatif.

Grâce à Electra, cette nouvelle capacité de l’Europe sera au service des besoins actuels et futurs des opérateurs de satellites dans le segment des petits satellites géostationnaires.

L’utilisation d’une propulsion exclusivement électrique pour rehausser l’orbite et maintenir la position du satellite permet des économies importantes de carburant, qui réduisent de 40% la masse au décollage. Cela permet soit d’envoyer une charge utile deux fois plus grande, ou d’utiliser un plus petit lanceur. Dans les deux cas, la perspective est attractive d’un point de vue économique.

Trois partenariats en un

Photo de groupe des partenaires Electra

Le constructeur de satellites allemand OHB Systems est partenaire de SES pour le développement d’Electra. OHB vise d’étendre son portefeuille de plateformes de satellites de télécommunications en ajoutant grâce à Electra une version complètement électrique à sa ligne de produits Small GEO (petits satellites géostationnaires).

Le projet Electra englobe à la fois le développement de la plate forme et le vol d’une mission définie par l’opérateur de satellites. La mission sera choisie à la fin de la Phase-B1 en 2014.

Jean-Jacques Dordain, Directeur Général de l’ESA, fait cette remarque lors de la signature du contrat à SES au Luxembourg: “Electra représente 3 partenariats en un: entre SES et OHB, pour développer la meilleure solution pour SES et les besoins futurs d’autres opérateurs de satellites; entre SES et l’ESA, pour offrir la meilleure validation en orbite possible d’une nouvelle technologie ; et entre l’ESA et DLR pour capitaliser sur des investissements précédents. Ces trois partenariats sont le meilleur moyen d’optimiser l’utilisation de fonds publics et privés pour accroître la compétitivité du secteur européen.”

La coopération dans le secteur des télécommunications

Rolf Densing, directeur des programmes spatiaux de l’ESA au centre aérospatial allemand DLR, commente : “Electra est un bon exemple du type de coopération que nous recherchons à l’ESA dans le secteur des télécommunications. Il maximise les retombées pour l’industrie allemande en termes d’exploitation commerciale potentielle.

“En même temps, Electra impose un cadre rigoureux à tous les partenaires impliqués, qui découle des enjeux commerciaux élevés. Avec Electra nous poursuivons dans notre stratégie d’établir une première en Allemagne pour les petits satellites de télécommunications”

Magali Vaissiere, directeur des télécommunications et applications intégrées de l'ESA, ajoute, “Nous adaptons nos outils pour mieux soutenir la compétitivité de notre industrie de satellites de télécommunications.

“Electra est le premier exemple de notre programme Partenaire, au sein duquel nous consolidons des modèles de partenariats avec le secteur privé pour favoriser l’introduction et l’adoption de solutions innovantes et efficaces proposées par notre industrie.

“SES n’est pas seulement un leader mondial parmi les opérateurs de satellites, mais également une référence essentielle pour le renforcement de la position d’OHB en tant que maître d’œuvre dans le secteur des satellites de télécommunications commerciaux. ”

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.