La Terre vue de l’Espace : Palmeraies à huile

26 juin 2009

Cette image radar acquise par Envisat montre une partie de la région de Kalimantan, qui est la portion indonésienne de l’île tropicale de Bornéo, en Asie du Sud-Est.

Bornéo, la troisième plus grande île de la planète, était autrefois recouverte par une dense forêt vierge. Cependant, dans les années 1980 et 1990, cette forêt a été abattue pour son bois à un rythme alarmant.

Peu après, la demande mondiale en huile de palme a connu une forte croissance et ce qu’il restait des forêts de Bornéo a commencé à être abattu afin de laisser la place à des palmeraies (visibles ici comme des taches vertes carrées).

Huile de palme, qui est l’huile comestible la plus produite au monde, est principalement utilisée dans l’industrie alimentaire, notamment dans le pain, les crèmes glacées ou le chocolat, mais on la retrouve aussi dans d’autres produits commerciaux comme le savon, les pastiques et les cosmétiques.

Une des causes de la hausse brutale de la demande au cours des dernières années vient des agricarburants (improprement appelés « biocarburants ») produits à partir de l’huile de palme et considérés comme une alternative « verte » aux carburants fossiles. Toutefois, les organisations écologistes tirent la sonnette d’alarme en rappelant que la réponse à cette demande s’avère en fait dévastatrice pour l’environnement et le climat mondial.

L’industrie de l’huile de palme est l’une des causes principales de la réduction drastique des populations d’orang outans selon le WWF International. Les scientifiques estiment que moins de 60 000 orang outans vivent encore à l’état sauvage sur les îles de Bornéo et Sumatra. Non seulement le développement de ces plantations réduit leur habitat naturel, mais il facilite également l’accès des chasseurs et des trafiquants à ces grands singes.

La partie nord de la réserve de biosphère de Tanjung Puting est visible au milieu de la moitié inférieure de l’image, entre la baie de Kumai (à gauche) et le fleuve Seruyan (à droite). Cette réserve assure la protection d’une grande variété d’écosystèmes forestiers et d’une biodiversité riche, avec notamment les espèces d’orang outans les plus menacées.

Cette image a été acquise le 23 avril 2009 par l’instrument ASAR (Advanced Synthetic Aperture Radar) d’Envisat.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.