La nouvelle promotion d’astronautes a débuté sa formation à Cologne

Les nouveaux astronautes ont été sélectionnés en mai 2009
8 septembre 2009

Les nouveaux astronautes recrutés par l’ESA ont démarré, la semaine dernière, leur formation au Centre européen des astronautes à Cologne, en Allemagne. Les six recrues ont commencé leur formation de base qui doit durer 18 mois, en vue de préparer leurs futures missions sur le Station spatiale internationale et au-delà sur d’autres missions.

Les nouveaux astronautes sont :

  • Thomas Pesquet, originaire de Rouen, France.
  • Samantha Cristoforetti, originaire de Milan, Italie .
  • Alexander Gerst, originaire de Künzelsau, Allemagne.
  • Andreas Mogensen, originaire de Copenhague, Danemark.
  • Luca Parmitano, originaire de Paterno, Italie.
  • Timothy Peake, originaire de Chichester, Royaume-Uni.

« Je suis très contente que nos nouveaux collègues soient arrivés à Cologne pour débuter leur entraînement. L’entrée en fonction de cette nouvelle promotion d’astronautes de l’ESA marque notre engagement pour que l’Europe tienne dans le futur un rôle majeur dans les vols spatiaux habités », a déclaré Simonetta Di Pippo, Directrice des Vols habités de l'ESA. « Nous faisons déjà volé en moyenne deux astronautes de l’ESA chaque année à bord de l’ISS. En 2010, l’astronaute de l’ESA Roberto Vittori volera à bord de l’ISS en juillet pour livrer l’Alpha Magnetic Spectometer, et l’astronaute Paolo Nespoli volera en novembre pour une mission de six mois à bord de l’ISS.

Les nouveaux astronautes ont été accueillis pour leur premier jour de formation à l'EAC

En 2011, l’astronaute de l’ESA André Kuipers passera également six mois à bord de l’ISS. Les nouveaux astronautes européens, qui seront prêts à entrer en fonction aux alentours de 2013, vont nous permettre de continuer ces missions. Alors qu’est discuté la poursuite de l’ISS au-delà de 2016, ils auront sûrement la chance de voler à bord de l’ISS assez rapidement »

La formation de base des astronautes européens se déroulera pour la grande partie au Centre européen des astronautes (EAC), où ils suivront un programme développé par l’EAC, en lien avec les spécifications internationales mis en place par les partenaires de la Station spatiale internationale (ISS).

Les cours dispensés vont tout d’abord les familiariser avec l’ESA et ses partenaires industriels, avant de suivre des cours fondamentaux tels que l’ingénierie électrique, puis d’entrer plus dans le détail des systèmes et opérations spatiales et d’approfondir des sujets tels que la participation de l’Europe à l’ISS (laboratoire Columbus, ravitailleur spatial ATV) et au lanceur Soyuz. D’autres cours leur permettront d’acquérir les bases dans des domaines spécifiques qui leur seront nécessaires dans le futur, comme l’apprentissage du russe, la familiarisation avec la plongée sous-marine pour les sorties dans l’espace et un entraînement aux techniques de survie.

Le Français Th. Pesquet avec M. Tognini, lors du premier jour de formation à l'EAC

Après avoir achevé cette formation de base, les astronautes seront prêts à commencer la phase de formation suivante pour l’ISS et, une fois assignés à une mission précise, leur formation sera adaptée à des tâches précises.

« Etre un bon scientifique ou un excellent ingénieur n’est pas suffisant pour devenir un astronaute ; la formation de base de 18 mois à l’EAC doit amener les nouveaux astronautes à atteindre un niveau professionnel dans divers domaines, tels que le russe, plusieurs disciplines scientifiques fondamentales, l’histoire des vols habités, l’ingénierie spatiale, le comportement humain, l’entraînement au vol et bien d’autres compétences nécessaires au métier d’astronaute. Ils seront formés à exécuter les tâches complexes nécessaires aux missions spatiales », explique Michel Tognini, chef du Centre européen des astronautes.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.