Le « Jules Verne » entame son long voyage vers l’ISS

Vue d'artiste de l'ATV
11 mars 2008

Après une opération de remise à niveau menée à bien la nuit dernière, le système de propulsion de l’ATV « Jules Verne » a retrouvé tous ses niveaux de redondance. Depuis lors, le vaisseau a effectué les premières manœuvres orbitales nécessaires au phasage de son orbite avec celle de la Station spatiale internationale.

Les contrôleurs de vol et les équipes de support technique ont analysé les données transmises par les calculateurs de bord de l’ATV. Après l’activation du système de propulsion qui a suivi le lancement de dimanche, ceux-ci avaient détecté une différence de pression significative entre le carburant et le comburant qui alimentent les moteurs et avaient donc désactivé une partie du système de propulsion. Un plan d’action a été mis en œuvre durant la nuit afin de retourner à des conditions nominales et poursuivre la mission.

Au cours d’une opération complexe, des instructions pour réintégrer un boîtier électronique qui commande cette partie du système de propulsion ont été envoyées au vaisseau depuis le Centre de contrôle de l’ATV à Toulouse. Après avoir entièrement désactivé le système propulsif, les quatre chaînes de propulsion ont été progressivement réactivées, ce qui a permis de rétablir l’intégralité des redondances.

Liftoff of the Ariane 5 ES-ATV launcher
Décollage de l'Ariane 5ES porteuse de l'ATV « Jules Verne »

L’ATV « Jules Verne » a accompli avec succès une série de manœuvres orbitales plus tôt cet après-midi. Les deux manœuvres, réalisées à l’aide des propulseurs principaux, ont eu lieu à 15h54 et 17h06, heure d’Europe continentale (14h54 et 16h06 en temps universel) et ont permis de commencer le phasage orbital. Deux autres manœuvres demain après-midi permettront de l'achever.

Les contrôleurs de mission à Toulouse sont en train de réorganiser le calendrier des opérations prévues pour amener l’ATV « Jules Verne » jusqu’à son orbite de parking, située « devant » l’ISS. Ces opérations comprennent notamment une démonstration de la capacité du vaisseau à effectuer une manœuvre d’évitement de collision (CAM – Collision Avoidance Manoeuvre). Une fois sur son orbite de parking, l’ATV « Jules Verne » attendra le départ de la navette Endeavour de la Station, à la fin de la mission STS-123 , avant de reprendre ses manœuvres de démonstration d'approche puis de rendez-vous et d’amarrage.

L’amarrage de l’ATV « Jules Verne » avec l’ISS reste programmé pour le 3 avril.

Animation illustrating the mission scenario for ATV
Animation illustrant le déroulement d'une mission de l'ATV
Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.