Les membres d'équipage européens désignés pour la mission simulée vers Mars

L'entraînement comprenait un exercice de survie près de la Cité des Etoiles
26 février 2009

L’ESA a annoncé les noms des membres européens de l’équipage titulaire, ainsi que de leurs doublures, pour la première phase de 105 jours de l’étude Mars500. A partir du 31 mars 2009, deux Européens se joindront à quatre Russes pour une simulation de mission vers Mars.

A l’issue d’une sélection qui a débuté avec quelques 5 600 candidatures, les quatre Européens sélectionnés ont commencé leur entrainement pour la mission martienne simulée. Parmi ces quatre candidats sélectionnés, l’ESA a désormais choisi les deux qui rejoindront l’équipage titulaire, et les deux qui leur serviront de doublure, prêts à remplacer un membre titulaire jusqu’au dernier moment si nécessaire.

Les Européens membres de l’équipage titulaire sont le pilote de ligne français Cyrille Fournier et l’ingénieur mécanicien Oliver Knickel de l’armée allemande. Les français Cédric Mabilotte et Arc’hanmael Gaillard, ont été désignés équipage de réserve.

Mars500 facility in Moscow
L'étude Mars500 se déroulera dans un complexe spécial au sein de l'IBMP à Moscou

Dans le cadre d’un projet mené en coopération par la Direction des Vols Habités de l’ESA et l’Institut Russe pour les Problèmes Biomédicaux (IBMP), Cyrille Fournier et Oliver Knickel se joindront aux quatre membres sélectionnés pour la partie russe de l’équipage pour un séjour dans un complexe d’isolement spécialement créé à Moscou.

Tout au long de cette période d’isolation de 105 jours, l’équipage de six hommes va faire l’expérience de toutes les phases d’une mission vers Mars, du voyage vers la planète, à l’atterrissage à sa surface et au retour vers la Terre.

L’équipage n’aura pas de contact personnel avec l’extérieur, à l’exception d’une liaison audio avec une simulation de centre de contrôle ainsi que la famille et les amis. Un délai de 20 minutes sera introduit dans les communications avec le centre de contrôle pour simuler les conditions d’une mission interplanétaire et l’équipage consommera la même nourriture que les astronautes à bord de la Station Spatiale Internationale.

Experiment training for Mars500 study
Entraînement aux expériences qui seront réalisées durant la simulation

Ce premier séjour dans le complexe d’isolement prépare la phase principale de l’étude Mars500, qui doit débuter plus tard dans l’année. Celle-ci verra un autre équipage de six personnes enfermé dans cette simulation de vaisseau pour une expérience d’isolement de 520 jours correspondant à la durée réelle d’un vol aller-retour vers Mars.

L’objectif de l’étude Mars500 est de recueillir des données ainsi que de développer une connaissance et une expérience sur ces isolements de longue durée afin d’aider à la préparation d’une mission réelle vers Mars, le jour où celle-ci sera décidée. Les participants seront les sujets de recherches scientifiques pour évaluer les effets que l’isolement peut avoir sur divers aspects psychologiques et physiologiques, comme le stress, la régulation hormonale et le système immunitaire, la qualité du sommeil, l’humeur et l’efficacité des compléments diététiques.

Pour plus d’informations :

Jennifer Ngo-Anh
Responsable du programme Mars500 pour l’ESA
Tel. +31 71 565 8609
Mars500 @ esa.int

Markus Bauer
Responsable de la communication
Direction des Vols Habités de l’ESA
Tel: + 31 71 565 6799
Markus.Bauer @ esa.int

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.