Premier voyage pour Alphabus

Le module de service d'Alphabus sur son chariot de transport
3 février 2010

Le module de service du satellite de télécommunications de nouvelle génération vient d’accomplir son premier voyage, de Cannes à Toulouse, en France. Ce transfert, qui a pris trois jours, a eu lieu dans les derniers jours de janvier.

Ce convoi exceptionnel était constitué d’un camion de 20 m de long transportant le conteneur du satellite, plusieurs véhicules d’escorte et une escorte de police pour barrer les rues et organiser des déviations du trafic lors de la traversée des zones urbaines.

Cette plate-forme sera utilisée pour le satellite Alphasat I-XL qui doit être réalisé par Astrium pour Inmarsat et l’ESA, ce qui permettra une démonstration en orbite et une validation pour Alphabus. Alphasat sera lancé en 2012 par une Ariane 5 depuis le Port spatial de l’Europe à Kourou, Guyane française. Positionné en orbite géostationnaire à 25° E pour fournir une couverture étendue sur l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient et une partie de l’Asie, Alphasat complètera la constellation existante des satellites Inmarsat et offrira de nouveaux services de pointe.

Alphabus Service Module container preparation
Préparation du module de service d'Alphabus pour la mise en conteneur

Le module de service Alphabus consiste en une structure principale, le tube central, un plateau interne et d’autres éléments structurels porteurs. Ce tube central abrite le système de propulsion chimique avec son moteur d’apogée principal, un ensemble de contrôle de pression avec trois réservoirs d’hélium et deux gros réservoirs d’ergols, ainsi que des éléments du système de propulsion plasmique et de ses réservoirs de xénon.

Une revue de transfert s’est tenue à la mi-janvier pour autoriser la livraison du module de Thales Alenia Space à Cannes vers Astrium à Toulouse.

Les derniers essais sur le système de propulsion chimique ont été réalisés en décembre dans l’enceinte anti-explosion du site de Cannes. Les préparatifs sont en cours pour l’achèvement du module de service chez Astrium. La prochaine étape sera d’intégrer l’équipement électronique afin de pouvoir le mettre sous tension pour la première fois pour commencer les essais fonctionnels.

Visit of ESA delegates
Les délégués de l'ESA en visite

D’autres éléments structurels sont également en cours de préparation chez Thales Alenia Space à Turin, en Italie. La première moitié de la structure du module des répéteurs, entièrement équipé avec son harnais électrique et son contrôle thermique, sera expédié vers Astrium à Portsmouth, en Grande-Bretagne, au début de février, pour l’intégration de la charge utile. La seconde moitié du module des répéteurs doit prendre le même chemin en mars.

Alphabus, la nouvelle plate-forme européenne pour les télécommunications à forte puissance, développée conjointement par Astrium et Thales Alenia Space dans le cadre d’un partenariat mis en place initialement entre l’ESA et le CNES, l’agence spatiale française, est une réponse européenne coordonnée à l’accroissement de la demande du marché pour des charges utiles plus grosses et plus puissantes. Une vaste gamme de charges utiles commerciales peut être montée sur Alphabus afin de fournir des services de télédiffusion, de multimédia à haut débit, d’accès Internet et de télécommunications vers les fixes et les mobiles.

Les activités de l’ESA sur Alphabus et Alphasat sont effectuées dans le cadre de « l’élément 8 » du programme ARTES (Advanced Research in Telecommunications Systems).

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.