Présentation du premier satellite Galileo à l’ESA/ESTEC

GSTB-V2/A
27 octobre 2005

ESA PR 49-2005. L’Europe se prépare au lancement du premier satellite de son futur système de navigation Galileo, qui offrira aux habitants de la planète un nouveau service mondial de positionnement à usage civil.

GSTB-V2/A et GSTB-V2/B – dénominations provisoires des deux premiers satellites, de type expérimental, de la constellation Galileo - en sont à un stade de préparation avancé. Leur lancement permettra de franchir une première étape (*) dans la phase de validation en orbite du système Galileo. Les spécialistes procèdent actuellement aux derniers essais au sol avant la mise en orbite. Le premier de ces deux satellites à entamer une mission dans l’espace, GSTB-V2/A, subit actuellement une dernière série d’essais d’ambiance (simulation de l’environnement solaire, essais acoustiques et en vibrations) à l’ESA/ESTEC (Noordwijk, Pays-Bas). GSTB-V2/B, pour sa part, en est au stade des ultimes essais d’intégration chez Alenia Spazio, à Rome.

Ces deux satellites seront lancés par des fusées Soyouz depuis le cosmodrome de Baïkonour, le premier à la fin de 2005 et le second en 2006.

Le mercredi 9 novembre à l’ESTEC, les représentants des médias pourront assister à une présentation approfondie de Galileo, en présence de plusieurs experts. A l’issue de ce point de presse, Mme Karla Peijs, ministre néerlandaise des transports, des travaux publics et de la gestion des eaux, ainsi que M. Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, accompagnés des journalistes, pourront examiner de plus près le premier satellite. A cette occasion, Mme Peijs annoncera les noms définitifs des deux satellites expérimentaux.

Le programme de cette manifestation organisée à l’ESA/ESTEC se présentera comme suit :

11.00 Arrivée et accréditation à l’ESA/ESTEC
11.15 Déclaration d’ouverture
11.25 « ESA – Découvertes et Compétitivité » (Vidéo)
11.30 Les programmes de navigation de l’ESA
(Giuseppe Viriglio, Directeur des Programmes de l’UE et des Programmes industriels de l’ESA)
11.45 « Galileo, concrétisation d’un projet européen »
(Représentant de l’Entreprise commune Galileo (GJU))
12.00 La phase de validation en orbite de Galileo
(Javier Benedicto, Responsable du projet Galileo à l’ESA)
12.30 Séance de questions et réponses
13.00 Déjeuner-buffet
14.30 Le Directeur général de l’ESA accueille Mme Karla Peijs,
Ministre néerlandaise de transports, des travaux publics et de la gestion de l’eau
14.35 Allocution de Mme Peijs
14.45 « Le point de vue de l’UE »
(François Lamoureux, Directeur général Energie et Transports, Commission européenne)
15.15 Présentation du premier satellite européen de navigation
au Centre d’essais de l’ESA – « Baptême » officiel
16.00 Possibilité d’interviewer Mme la Ministre ainsi que des responsables de l’ESA
16.30 Clôture de la manifestation

Les représentants des médias qui souhaiteraient assister à cette manifestation sont invités à remplir le formulaire ci-joint et à le retourner par fax au:
Bureau de la communication de l’ESA/ESTEC
Fax. + 31 71 565 57 28
Téléphone + 31 71 565 3006
au plus tard vendredi 4 novembre.

(*) Cette première étape - qualifiée de Banc d’essai du système Galileo, ou GSTB – consiste notamment à lancer des satellites expérimentaux pour sauvegarder les fréquences attribuées au système Galileo par l’Union internationale des Télécommunications (UIT) dans le but de tester des technologies critiques en orbite ainsi que les nouveaux signaux de navigation spécifiquement mis au point pour ce programme.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Dominique Detain
Responsable de la communication à la direction D/EUI
Tél : + 33 (0) 1 53 69 77 26
Fax : + 33 (0) 1 53 69 7286

Bureau de la communication de l’ESA/ESTEC
Tél : + 31 71 565 3006
Fax : + 33 1 71 565 5728

Si vous choisissez l’option e-mail, merci de faire part de votre décision à : wil.spangenberg@esa.int

Note aux rédactions

GSTB-V2/A in orbit (artist's impression)
GSTB-V2/A

GSTB-V2/A, en cours d’essais à l’ESA/ESTEC, a été réalisé par Surrey Satellite Technology Ltd (GB). Ce satellite a pour mission de sauvegarder les fréquences attribuées à Galileo, valider des technologies fondamentales comme les horloges au rubidium, caractériser l’environnement orbital, et expérimenter les signaux en utilisant deux canaux de transmission en parallèle.

GSTB-V2/B, qui poursuit des objectifs analogues, est réalisé par Galileo Industries, consortium européen comprenant Alcatel Space Industries (F), Alenia Spazio (I), Astrium GmbH (D), Astrium Ltd (GB) et Galileo Sistemas y Servicios (E). Ce satellite présente des caractéristiques complémentaires, par exemple un maser à hydrogène passif et une possibilité de transmission simultanée dans trois canaux.

Le programme Galileo se déroule en trois phases :

  • définition
  • développement et validation en orbite
  • déploiement complet et exploitation

La phase de validation en orbite s’achèvera par le déploiement d’une constellation de quatre satellites (minimum requis pour garantir l’exactitude du positionnement et du temps dans les sites témoins choisis) et l’intervention d’un certain nombre de stations sol associées.

La phase de déploiement complet d’une constellation de quatre satellites faisant suite à la validation en orbite comprendra la fabrication et le lancement de 26 satellites supplémentaires et l’achèvement du segment sol, constitué d’un réseau étendu de stations et de centres de services.

Galileo, initiative commune de la Commission européenne et de l’Agence spatiale européenne, est le premier système de positionnement et de navigation par satellite expressément conçu pour un usage civil. Ses services de pointe permettront de bénéficier de performances exceptionnelles en termes de précision, d’intégrité, de continuité et de disponibilité.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.