Une serre dans l’espace

8 novembre 2010

Paolo Nespoli va emporter une serre spéciale lors de son expédition à bord de la Station spatiale internationale et il invite les jeunes passionnés de sciences à y effectuer des expérimentations avec lui.

Faire pousser des plantes dans l’espace sera d’une importance capitale pour les astronautes du futur. Lors des missions vers Mars ou même plus loin, il sera nécessaire de produire des aliments frais à bord et de venir en partie auto-suffisant. Mettre en place des serres sur la Lune, Mars ou d’autres corps planétaires constituera aussi une part importante des futures missions d’exploration.

Les serres fourniront également de l’oxygène et amèneront un peu de vie dans le quotidien souvent austère des équipages. Le « jardinage » est un bon moyen de rattacher les astronautes à leur vie sur Terre et constitue de plus un passe-temps agréable pour égayer les journées longues et probablement assez ennuyeuses d’un long trajet interplanétaire.

De la verdure dans l'ISS

Nespoli during STS-120
Paolo Nespoli lors de son précédent vol

Cet ennui a peu de chance de guetter Paolo durant la mission MagISStra, car son programme est déjà bien chargé en activités et en recherche scientifique. Le projet de « serre dans l’espace » est plus qu’une expérimentation scientifique, c’est aussi un projet éducatif passionnant pour les collégiens de 12 à 14 ans.

Paolo utilisera une « serre spatiale » spécialement développée pour faire pousser des plantes et réaliser des observations sur le cycle de vie d’une plante à fleurs. Les collégiens auront la possibilité de suivre cette expérience en parallèle avec leur propre expérimentation en utilisant la même serre et la même variété de plante.

Closeup of the MagISStra greenhouse
L'arabette en pleine croissance

L’étude commencera avec l’arrosage d’un semis d’arabette (Arabidopsis thaliana) installé dans le laboratoire Columbus de l’ISS. Les enfants débuteront leur propre expérimentation au sol au même moment.

Paolo prendra des photos du cycle de croissance et des vidéos des phases les plus importantes de la germination des plantes qui seront postées sur le site Internet de la mission MagISStra. Les scolaires participant à l’expérience pourront ainsi comparer les résultats obtenus dans l’espace avec ceux qu’ils auront eux-mêmes obtenu au sol.

Les jeunes scientifiques au sol et Paolo sur orbite suivront ainsi la croissance et la floraison de leurs plants pendant environ 10 semaines. Les enfants seront encouragés à échanger leurs observations entre eux au cours de cette période, créant ainsi un réseau à travers toute l’Europe qui permettra à une expérience de créer un lien spécial entre tous ces jeunes scientifiques.

Commandez votre serre !

La serre spatiale de MagISStra

Les établissements qui souhaiteraient participer à l’expérience peuvent commander leur mini-serre spatiale sur Internet : Site éducatif du programme de vols habités de l'ESA. Attention, le nombre d’exemplaires est limité.

Les instructions pour sa mise en œuvre pourront être téléchargées en 13 langues sur le site éducatif du programme de vols habités de l'ESA à partir de janvier 2011.

Les jeunes scientifiques seront invités à faire parvenir leurs résultats finaux et leurs observations à l’équipe Education de l’ESA, qui réalisera une cours final en ligne qui pourra être téléchargé par les autres établissements et leurs enseignants.

L’expérimentation sera lancée à la mi-février 2011 avec un événement en direct qui reliera près de 750 enfants répartis sur quatre sites en Européens : la Cité de l’Espace à Toulouse (France), le Centre des Astronautes Européens à Cologne (Allemagne), le centre ESRIN de l’ESA à Frascati (Italie) et Ciência Viva – Agence nationale pour la culture scientifique et technique à Lisbonne (Portugal).

Paolo participera également à l’événement depuis la Station spatiale où sera installée sa propre serre miniature.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.