Biotechnologie et espace à Bâle

La station spatiale internationale
11 mars 2004

Les biotechnologies connaissent un développement croissant et des perspectives économiques tous les jours plus intéressants. Il existe cependant un domaine auquel les chercheurs n'ont qu’un accès très limité, c'est celui de l'apesanteur.

En convoquant les chercheurs et les industriels à un colloque sur les biotechnologies dans l'espace à Bâle du 10 au 12 mars, l'Agence spatiale européenne veut les sensibiliser aux possibilités offertes dans ce domaine par la Station spatiale internationale et le futur laboratoire européen Columbus.

La biotechnologie est un des domaines de recherche actuels les plus prometteurs. Les champs d'investigation sont multiples et touchent tous les domaines de la science, la pharmacie, la médecine, l'environnement, la chimie, etc. Mais un environnement est encore mal ou peu exploité, c’est celui de l'apesanteur. Quel est l'effet de la gravité sur la structure de la matière, qu'elle soit vivante ou non ? La réponse à cette question est encore loin d’être définitive.

Le laboratoire de biologie spatiale de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich a utilisé, par exemple, l'apesanteur pour mettre au point un traitement qui améliore les défenses naturelles de l'organisme. En effet, en freinant la production de lymphocytes nécessaires aux défenses, l'apesanteur simule un état de faiblesse qui a permis aux chercheurs de développer un médicament adéquat. On estime que l'apesanteur permettra non seulement de fabriquer des médicaments mais aussi des alliages révolutionnaires, de nouveaux polymères, etc.

Columbus Laboratory
Le laboratoire européen Columbus

"En organisant cette réunion Biosquare 2004 à Bâle, nous voulons montrer aux industriels et aux chercheurs quelles sont les possibilités que peut offrir la station spatiale et son module européen Columbus qui sera bientôt installé à bord et qui formera alors le plus grand "Biolab" existant dans l'espace" explique Frank Salzgeber, le Responsable du département commercial de l'Agence spatiale européenne.

"Nous voulons d’une part offrir un environnement de recherche exceptionnel et à la pointe de la technologie, et d’autre part, dans le cadre de programmes de transfert de technologie, nous voulons sensibiliser les participants au congrès à de nouvelles perspectives de développement."

Les participants pourront visionner une représentation en trois dimensions de la Station spatiale internationale ISS ainsi qu’un show multimédia intitulé «biotech dans l’espace : les bio-sciences volent haut ». Ils pourront également prendre connaissance de tout l’arsenal des outils que l’ESA met à disposition pour la recherche dans l’espace, y compris le module européen Columbus qui sera arrimé à la station dès la reprise des vols de la navette spatiale américaine.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.