Deux jours qui décideront du futur de l’Europe spatiale : présentation des enjeux

Conférence ministérielle 2012
20 novembre 2012

Cette semaine, l’avenir du secteur spatial européen sera décidé en Italie par les ministres des 20 Etats membres de l’Agence spatiale européenne. Découvrez pourquoi les questions à l’ordre du jour sont d’une importance vitale pour tous les Européens.

Les ministres en charge des activités spatiales au sein des 20 Etats membres de l’ESA plus le Canada se rencontreront à Naples les 20 et 21 novembre afin de trouver un accord sur les futurs programmes spatiaux de l’ESA, dans le but d’améliorer la croissance et la compétitivité européennes en même temps que le progrès scientifique.

Les débats porteront sur de nombreux sujets : l’Agence, un organisme intergouvernemental issu de nations européennes, est une des rares organisations mondiales actives dans tous les secteurs des activités spatiales, allant de l’exploration spatiale à la sauvegarde de l’environnement en passant par l’amélioration du savoir faire technologique et de la compétitivité économique de notre continent.

Apprenez-en plus sur cette réunion grâce au site Internet officiel de la conférence ministérielle de l’ESA Ministerial Council 2012, qui explique le contexte et vous fournira les dernières nouvelles ainsi que tout le contenu multimédia associé.

La coopération européenne dans l’espace remonte au début des années 1960, lorsque six pays européens fondèrent l’ELDO (European Launcher Development Organisation, « Organisation de développement d’un lanceur européen »).

En 1962, les mêmes pays, rejoints par quatre autres, fondèrent l’ESRO (European Space Research Organisation, « Organisation pour la recherche spatiale européenne »).

Moins de 20 ans auparavant, les nations de ces pionniers visionnaires s’étaient trouvés engagées dans une guerre totale. Cette cruelle expérience les avait convaincus que ce ne serait pas la compétition mais la coopération qui leur permettrait d’aborder les vastes territoires inconnus de l’espace. Beaucoup plus pouvait être fait en travaillant ensemble plutôt que chacun de son côté.

L’ELDO s’est uniquement concentré sur les lanceurs tandis que l’ESRO se consacrait aux sciences spatiales. Mais alors que le potentiel économique de l’espace se faisait chaque jour plus prometteur, une organisation plus ambitieuse devenait nécessaire : ce fut l’Agence spatiale européenne, créée en 1975.

Depuis lors, l’ESA a conduit l’industrie spatiale européenne au premier rang mondial avec un chiffre d’affaires annuel de 6 milliards d’euros et l’emploi direct de 35 000 salariés qualifiés. L’Europe détient également la première place sur le marché des lanceurs et des télécommunications, tandis que les missions scientifiques européennes concernant aussi bien l’astronomie que la planétologie ou l’observation de la Terre tiennent pareillement un rôle de premier plan.

Quant au nombre d’emplois indirects induits par les activités spatiales, il faut multiplier le chiffre par 10.

Et tout cela pour le prix d’un ticket de cinéma par habitant et par an. L’avance technologique de l’ESA et son soutien permanent aux délégations des Etats membres ont permis de bâtir une industrie spatiale européenne compétitive sur le marché mondial. Regardez cette vidéo pour en savoir plus:

Loading...

Les visions enthousiasmantes du cosmos qu’ont données les missions de l’ESA ont changé la façon dont l’humanité percevait l’Univers, et la Terre.

MC book

Des satellites météorologiques à ceux de télécommunications, de navigation ou de suivi de l’environnement, les systèmes spatiaux que l’ESA a conçus et mis en place ont aidé à renforcer l’indépendance stratégique de l’Europe, en même temps que notre prospérité commune.

Pour en savoir plus sur les nombreux bénéfices que l’ESA a apportés à l’Europe et au monde, lisez notre nouvel ouvrage : The ESA Effect

Parier sur l’espace s’est avéré être un solide investissement, démultiplié par un effet de levier : chaque euro investi dans l’espace rapporte plusieurs fois sa valeur à l’ensemble de l’économie. Investir dans l’espace, c’est investir dans la connaissance, l’innovation et l’inspiration.

L’espace contribue à la croissance, à l’emploi et à la compétitivité au travers de nombreux secteurs économiques, tout en étant peu susceptible de délocalisations. Une nouvelle animation explique ce vital retour sur investissement.

Loading...

MC thematic brochures

À un moment où l’Europe fait face aux défis d’un monde en perpétuelle mutation, l’innovation est plus essentielle que jamais.

En trouvant de nouvelles manières de faire de nouvelles choses, les actions de recherche et développement de l’ESA donnent naissance à de nouveaux métiers, de nouvelles entreprises et filières industrielles à haute valeur ajoutée.

De nouvelles brochures, produites pour la conférence ministérielle, fournissent les faits expliquant pourquoi l’espace est si important pour l’Europe : ESA: Boosting Europe's competitiveness and growth.

Quelle devrait être la meilleure manière de définir un plan d’action pour l’espace – qui permet un champ infini de possibilités ? Historiquement, l’ESA a été organisée autour d’un compromis très européen, qui a pris corps dans la convention de l’ESA.

Le seul engagement obligatoire pour un Etat membre de l’ESA est de participer au programme scientifique de l’Agence, au même titre qu’il finance les infrastructures opérationnelles et la recherche fondamentale et technologique. Le soutien au reste des programmes de l’ESA est optionnel. Cela s’est avéré être une méthode d’organisation remarquablement robuste et flexible, permettant aux Etats membres de favoriser leurs priorités nationales tout en recueillant les bénéfices de l’action collective.

Ce système fixe les règles de fonctionnement des différents domaines d’activité de l’ESA. Les enjeux programmatiques de cette conférence ministérielle sont présentés dans les vidéos suivantes :

Down to Earth

Tous ces efforts ont-ils eu un effet sur notre vie quotidienne ? À l’évidence, mais le mieux est sans doute de le vérifier par vous même sur la nouvelle application « Down to Earth ». Rejoignez la conversation !

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.