La Terre vue de l'Espace : Du football et des fleurs

18 juin 2010

Cette image radar prise par Envisat nous fait découvrir la partie occidentale de la Province du Cap-Occidental en Afrique du Sud, qui reçoit actuellement la Coupe du Monde 2010. La ville du Cap, capitale de la province et une des villes à accueillir la compétition, apparaît en rose et blanc à l’extrémité nord de la péninsule du Cap, qui ressemble à un crochet dans l’Atlantique et dont la pointe sud forme le Cap de Bonne Espérance.

La plus grande partie de la zone couverte par l’image est un véritable paradis botanique – le « Royaume floral du Cap ». Selon le WWF (World Wildlife Fund), cette zone biogéographique exceptionnelle, la plus petite des six « royaumes floraux », les cinq autres étant l’Antarctique, l’Australasien, le Boréal, le Néotropique et le Paléotropique, représente une biodiversité végétale encore plus variée que celle des forêts équatoriales les plus riches, y compris l’Amazonie en Amérique du Sud.

La région s’étend sur un peu moins de 90 000 km2 (à peu près la taille du Portugal) de la Province du Cap qui s’étend elle sur 129 730 km2 (ce qui équivaut à la superficie de la Grèce). L’aire biotique des fynbos (en Afrikaans « buisson fin »), qui apparaît en violet brillant, turquoise et bleu clair, constitue l’essentiel du royaume floral.

De nombreux fynbos – une variété de plantes dominées par des buissons à fleurs, persistants et aux feuilles épaisses – dépendent du cycle des feux pour leur survie, car la chaleur fait germer leurs graines et évite leur dégénérescence. Les fynbos sont aujourd’hui menacés par l’agriculture, les plantes invasives importées, l’urbanisation et le changement climatique.

Robben Island, où le Prix Nobel et ancien Président sud-africain Nelson Mandela a été incarcéré pendant plusieurs décennies, est visible au large de la côte, en face du Cap.

Le Cap de Bonne Espérance marque la rencontre entre les eaux froides de l’Océan Atlantique, à l’ouest, et les eaux chaudes de l’Océan Indien, au sud.

Cette image a été obtenue en combinant trois vues acquises par le radar ASAR (Advanced Synthetic Aperture Radar) d’Envisat les 25 mars, 29 avril et 3 juin 2010 au dessus de la même zone. Les couleurs à l’image résultent des modifications intervenues à la surface entre les acquisitions.

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.