La Terre vue de l'Espace : Jaillissement de gaz volcanique

10 juin 2011

Cette image montre le gigantesque panache de dioxyde de soufre craché par le complexe volcanique de Puyehue-Cordón Caulle, qui se situe dans les Andes, à environ 600 km au sud de Santiago, au Chili.

Après être demeuré inactif pendant plus de 50 ans, il a été secoué par une série de séismes qui ont marqué le début de cette éruption volcanique majeure. Le 4 juin, une fissure s’est ouverte, par laquelle s’est échappé une impressionnante colonne de gaz et de cendres volcaniques, qui s’est élevée à plus de 10 km d’altitude.

Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées alors qu’une épaisse couche de cendre et pierre ponce retombait et recouvrait une large zone. Les aéroports au Chili et en Argentine ont été fermés en conséquence.

Cette image a été générée le 6 juin à partir de données recueillies par l’instrument IASI (Interféromètre atmosphérique de sondage infrarouge) monté sur le satellite MetOp A de l’organisation Eumetsat. Alors que l’éruption se poursuivait, l’image montre comment, dans un premier temps, les vents violents ont balayé le large panache de dioxyde de soufre vers le nord, puis vers l’est à travers l’Argentine et enfin loin au-dessus de l’Océan Atlantique Sud.

Les puissants vents d’ouest sont courants dans la région car elle se situe dans la ceinture des « Quarantièmes rugissants ». Comme il y a peu de terres émergées au sud de 40°, les vents peuvent y accélérer à des vitesses bien plus importantes que les vents des latitudes équivalentes dans l’hémisphère nord.

Il est intéressant de noter qu’au dessus de l’Océan Atlantique, le panache effectue un virage à angle doit vers le nord alors qu’il rencontre un système de pressions qui amène les vents à changer de direction.

Le complexe de Puyehue-Cordón Caulle est une chaîne de volcans qui comprend le volcan Puyehue, la caldeira de Coldilera Nevadan et la zone de fracture de Cordón Caulle. Il semble que l’événement actuel ait pris naissance dans la zone de fracture et soit le plus important depuis l’éruption de 1960, qui provenait du même endroit.

Il y a plus de 3 000 volcans au Chili, dont environ 80 sont actuellement actifs.

Cette image représente les concentrations en dioxyde de soufre par colonnes entières d’atmosphère. Elle a été générée grâce aux données collectées par l’interféromètre, qui a été développé par le CNES, l’agence spatiale française, pour MetOp A.

Le programme MetOp a été établi conjointement par l’ESA et Eumetsat et constitue le segment spatial du réseau héliosynchrone EPS (Eumetsat Polar System).

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.