Lancement de l'ATV « Jules Verne » : c'est pour bientôt

L'ATV en approche de l'ISS
11 février 2008

CP ESA 08-2008. Le laboratoire Columbus de l'ESA a été lancé à bord de la navette spatiale Atlantis jeudi 7 février. Il est temps désormais de s'intéresser à ce qui va représenter le prochain événement majeur pour l'ESA : le lancement du « Jules Verne », premier véhicule de transfert automatique (ATV) à destination de la Station spatiale internationale (ISS). .

Une version spéciale du lanceur Ariane-5 va placer sur orbite les 20 tonnes de ce module européen de réapprovisionnement et de remorquage. Le lanceur, exploité par Arianespace, doit décoller du Port spatial de l'Europe à Kourou (Guyane française) le 8 mars à 1h23 heure locale (5h23 heure de Paris).

Dès lors, l’ATV de l'ESA fera partie des véhicules qui ravitaillent la station spatiale, qui y livrent des expériences, des équipements et des pièces de rechange et qui apportent nourriture, air et eau à son équipage permanent.

Construit par EADS-Astrium, l'ATV, le plus puissant des vaisseaux spatiaux automatiques jamais construits, livrera jusqu'à 9 tonnes de fret à l’ISS, qui gravite autour de la Terre à une altitude de 400 km.

Équipé de ses propres systèmes de propulsion et de navigation, l'ATV est un véhicule spatial multifonction, qui allie les capacités d'un véhicule sans équipage entièrement automatique aux exigences de sécurité d'un véhicule habité. La mission qu'il accomplira dans l'espace ressemblera à celle qui incombe au sol à un poids lourd chargé de livrer des produits et équipements à un laboratoire de recherche.

Son système de navigation de haute précision placera l'ATV sur une trajectoire de rendez-vous avec l’ISS. Début avril, grâce à ce système de nouvelle génération, Jules Verne s'amarrera automatiquement au module de service russe de la station après avoir mené à bien un certain nombre d'opérations et de manœuvres spécifiques (journées de démonstration) destinées à établir que le véhicule fonctionne comme prévu en conditions nominales comme en cas d'urgence.

Pressurisé, l'ATV fera partie intégrante de l’ISS à laquelle il restera amarré jusqu'à six mois d'affilée avant d'entamer une descente contrôlée dans l'atmosphère terrestre où il se consumera – et avec lui 6,3 tonnes de déchets et équipements devenus inutiles à bord de la station.

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

ESA – Bureau Relations avec les médias
Département Communication et Connaissances
Tél. : +33 (0) 1 53 69 72 99
Fax : +33 (0) 1 53 69 76 90

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.