Le contrat MSG-4 annonce un ciel sans nuages pour la météorologie européenne

Le contrat a été signé aujourd'hui à Paris
2 novembre 2004

ESA PR 58-2004. Le contrat portant sur un quatrième satellite Météosat de seconde génération (MSG), qui a été signé aujourd'hui, assure la continuité des services européens de météorologie par satellite pour de nombreuses années, avec la fourniture de données pour la prévision du temps et le suivi du climat et de l'environnement.

Le contrat et l'accord de coopération pour la réalisation du satellite MSG-4 ont été signés au siège de l'ESA, à Paris, par Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA, Lars Prahm, Directeur général d'EUMETSAT et Pascale Sourisse, PDG d'Alcatel Space.

La société française Alcatel Space est le maître d'œuvre de MSG-4, tandis que l'organisation EUMETSAT assurera le financement du satellite, ainsi que son lancement et son exploitation. L'ESA est chargée de gérer le contrat de fabrication du satellite avec l'industrie. Le montant du contrat MSG-4 s'élève à 135 millions d'euros aux conditions économiques de décembre 2001, pour une livraison prévue en 2007.

"Ce projet témoigne, une fois de plus, de l'engagement de l'ESA dans des activités utilitaires, avec le développement de systèmes spatiaux conçus pour assurer des services publics au bénéfice des usagers en Europe et dans d'autres pays", a déclaré Jean-Jacques Dordain.

A virtually cloud-free Europe captured by MSG-1
L'Europe sans nuages vue par MSG-1

Depuis que l'ESA a placé Météosat-1 en orbite géostationnaire, à 36 000 km au-dessus de la Terre, en 1977, ce système satellitaire, qui fournit en continu des images et des données pour les prévisions météorologiques et le suivi du climat et de l'environnement, fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Nous sommes plusieurs millions d'Européens à recevoir, chaque jour, des images Météosat dans le cadre des bulletins météorologiques diffusés à la télévision.

En décembre 1995, lorsque le septième satellite Météosat a été lancé, l'ESA a transféré le contrôle opérationnel du système à EUMETSAT, l'Organisation européenne pour l'exploitation de satellites météorologiques, dont le siège est à Darmstadt (Allemagne). Les produits et services fournis par les satellites EUMETSAT jouent un rôle essentiel dans les prévisions météorologiques et le suivi du climat à l'échelle du globe.

L'ESA et EUMETSAT ont décidé, d'un commun accord, non seulement d'assurer la continuité du système Météosat, mais également de le valoriser avec un concept de satellite amélioré dénommé Météosat de seconde génération. Ce nouveau satellite acquiert des images de la surface terrestre et des nuages avec une résolution accrue, sur une gamme de longueurs d'onde plus large et avec une fréquence plus élevée que ses prédécesseurs.

A cette date, trois satellites MSG ont été réalisés. Le premier, MSG-1, a été lancé le 28 août 2002 et est entré en phase d'exploitation normale en janvier dernier sous le nom de Météosat-8 afin de marquer officiellement son appartenance à la famille Météosat. La série a été complétée avec MSG-2, MSG-3, bientôt rejoints par MSG-4.

"MSG-2 doit être lancé en juin 2005", a déclaré Lars Prahm, Directeur général d'EUMETSAT, ajoutant : "Il sera placé sur une orbite d'attente, prêt à prendre la relève du satellite qu'il doit remplacer afin de garantir une parfaite continuité du service. Ensemble, les trois satellites MSG sont conçus pour assurer jusqu'à 15 ans de couverture météorologique et, grâce au renfort de MSG-4, cette durée sera sensiblement accrue."

MetOp artist's view
MetOp, représentation artistique

L'étroite coopération entre l'ESA et EUMETSAT portera ses fruits dans un autre domaine fin 2005, lorsque le premier des trois satellites Metop sera placé en orbite polaire terrestre basse.

Destinée à remplacer un service précédemment assuré par l'Administration nationale américaine des océans et de l'atmosphère (NOAA), la série Metop est un projet mené en commun par l'ESA et EUMETSAT, qui constitue le segment spatial du Système polaire d'EUMETSAT (EPS).

Metop emportera un certain nombre d'instruments européens et américains afin de mesurer la température, l'humidité, la vitesse et la direction des vents, ainsi que l'ozone atmosphérique. Il s'agira du tout premier satellite européen en orbite polaire destiné à la météorologie opérationnelle.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Franco Bonacina
ESA, Division Relations avec les médias
tél. : +33(0)1.53.69.7155
télécopie : +33(0)1.53.69.7690

Livia Briese
EUMETSAT, Relations publiques
tél. : +49(0)6151.807.839
télécopie : +49(0)6151.807.866

Sandrine Bielecki
ALCATEL SPACE, Relations publiques
tél. : +33(0)4.92.92.7094
télécopie : +33(0)4.92.92.3310

Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.