ESA

Back to Index

English  |  German

N° 28–2013: Appel aux médias : Livraison à la NASA de l’instrument NIRSpec du télescope spatial James Webb

27 août 2013

Les représentants des médias sont invités à découvrir le spectrographe dans le proche infrarouge (NIRSpec) qui équipera le télescope spatial James Webb (JWST), ainsi qu’à assister à une présentation qui mettra en valeur la participation de l’Europe au JWST avant l’envoi du NIRSpec à la NASA fin septembre en vue de son intégration sur le télescope.

Organisé conjointement par Astrium et par l’ESA, cet événement destiné aux médias aura lieu dans les locaux d’Astrium GmbH, à Ottobrunn près de Munich (Allemagne), de 10h30 à 14h00 (heure de Paris) le 6 septembre prochain.

Le NIRSpec est l’un des quatre instruments du JWST. Après la livraison aux États-Unis, l’année dernière, de la caméra/spectrographe dans l’infrarouge moyen (MIRI), c’est le deuxième instrument européen que l’ESA fournit pour la mission. Grâce au NIRSpec, les scientifiques pourront étudier de nombreuses questions d’astrophysique qui restent aujourd’hui sans réponse, qu’il s’agisse de la manière dont les galaxies éloignées se forment et évoluent ou des caractéristiques de l’atmosphère de planètes en orbite autour d’autres étoiles que le Soleil.

Conçu pour être le successeur du télescope spatial Hubble qui a résulté d’une collaboration entre l’ESA et la NASA et qui a donné d’excellents résultats, le télescope spatial James Webb est le fruit d’un partenariat entre l’ESA, la NASA et l’Agence spatiale canadienne. Le JWST nous aidera à en apprendre davantage sur l’origine de l’Univers en observant le rayonnement infrarouge émis par les toute premières étoiles et galaxies. Il nous donnera également des détails sur la formation des étoiles et des planètes.

Les représentants des médias qui souhaitent assister à cet événement sont invités à envoyer une demande d’accréditation par courriel à :

Mathias Pikelj

Mathias.Pikelj@astrium.eads.net

Livraison du NIRspec

Présentation aux médias

6 septembre 2013

Astrium GmbH

81663 Munich

Allemagne

Programme

10h30              Ouverture des portes 

11h00              Introduction

Mathias Spude, Directeur des activités de communication et de relations publiques, Astrium Allemagne

11h02               Mot de bienvenue

Michael Menking, Responsable Observation de la Terre, Navigation et Science chez Astrium : « Astrium soutient la science spatiale en Europe »

11h15               Alvaro Giménez, Directeur Science et Exploration robotique à l’Agence spatiale européenne : « Le rôle de l’Europe dans le JWST »

11h30               Eric Smith, Responsable adjoint du programme JWST à la NASA : « Le NIRSpec et le JWST »

11h45               Mark McCaughrean, Chef du Département Recherche et Soutien scientifique à l’Agence spatiale européenne : « Le JWST et l’instrument européen NIRSpec au service de la science»

12h00              Ralf Maurer, Responsable du projet NIRSpec chez Astrium : « En direct depuis la salle blanche : le rôle d’Astrium dans NIRSpec »

12h15               Séance photos

12h20              Séance de questions-réponses & possibilité de réaliser des interviews

12h45              Buffet et possibilité de photographier et filmer NIRSpec dans la salle blanche

14h00              Fin de l’événement

À propos de l’Agence spatiale européenne 

  

L’Agence spatiale européenne (ESA) est la porte d’accès de l’Europe à l’espace. L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.  

 

L’ESA compte 20 États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. 18 d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE).  

 

L’ESA a signé des accords de coopération avec 8 autres États membres de l’UE. Le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.    

 

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.  

 

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.    

 

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.  

 

Aujourd’hui, elle lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.  

  

 

 

Pour plus d’information:

ESA –Bureau Relations avec les médias, Département Communication
Email: media@esa.int
Tel: + 33 1 5369 7299



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

63


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.