ESA

Back to Index

English  |  German

N° 27–2011: Appel aux médias : Mars500, retour sur Terre !

12 octobre 2011

Depuis juin 2010, les six membres d’équipage d’une mission simulée vers Mars vivent en conditions d’isolement dans un laboratoire près de Moscou. Ils «retourneront sur Terre » le 4 novembre et seront mis en quarantaine pendant quatre jours pour subir des examens médicaux. Les médias sont invités à rencontrer l’équipage lors d’une conférence de presse qui aura lieu le 8 novembre à Moscou.

Mars500, première simulation en vraie grandeur d’une mission habitée à destination de Mars, se déroule dans une maquette d’infrastructure spatiale reproduisant fidèlement la quasi-totalité des aspects d’un vol spatial – hormis la microgravité, les radiations et un véritable voyage interplanétaire.

Pendant un an et demi environ, l’équipage international composé de deux Européens, trois Russes et un Chinois, a « voyagé » vers Mars, « atterri » sur la planète et effectué plusieurs sorties sur le « sol martien ». Il a été exposé à différentes contraintes : monotonie, délais de transmission des télécommunications, et absence totale de lumière du jour dans un habitat dépourvu de tout hublot.

L’équipage comprend le Français Romain Charles et l’Italo-Colombien Diego Urbina, sélectionnés par l’ESA, les Russes Soukhrob Kamolov, Alexeï Sitev et Alexandre Smoleyevski, ainsi que le Chinois Wang Yue.

Une authentique aventure humaine

Avant de pouvoir réaliser des vols habités au-delà de l’orbite terrestre basse, dans un avenir pas trop lointain, il reste à relever de nombreux défis et à résoudre de nombreux problèmes techniques.

Au delà de la complexité technologique du vaisseau, l’une des grandes inconnues concerne le facteur humain et les effets d’un long confinement dans un espace clos, soumis à un stress, sur les interactions entre les membres de l’équipage. Étudier ces facteurs, tel était l’objectif principal de l’expérience Mars500.

L’équipage a réalisé des dizaines d’expériences dont les résultats aideront les scientifiques, les ingénieurs et les techniciens à évaluer ce qu’auront à endurer les voyageurs spatiaux du futur.

Tout au long de cette expérience, l’équipage est resté soudé et ne s’est pas laissé déstabiliser. Il n’y a pas eu de conflit significatif et ce « voyage » éprouvant s’est déroulé comme s’il s’était agi d’une mission martienne réalisée en conditions réelles avec un véritable équipage.

En liaison avec Roscosmos et l’Institut russe des problèmes biomédicaux (IBMP), l’ESA invite les représentants des médias à assister à une conférence de presse avec l’équipage et à rencontrer les scientifiques responsables de l’expérience.

Une accréditation pour cette conférence de presse est obligatoire. La date limite d’enregistrement est le 20 octobre. Veuillez prendre note des réglementations relatives à l’obtention d’un visa russe. Pour obtenir une accréditation, prière de communiquer votre nom, le nom de votre média, le numéro de votre visa russe, le numéro de votre passeport, et les informations permettant de vous joindre, à l’adresse suivante :

http://www.esa.int/esaCP/SEM0V1AU7TG_index_0.html

Date :

8 novembre 2011

Horaire :

11h00 enregistrement des médias

12h00 début de la conférence de presse

Un programme détaillé sera fourni le 17 octobre

Adresse :

Sera annoncée le 17 octobre

Pour tout complément d’information, veuillez contacter : Rosita Suenson

Responsable communication pour le programme Vols habités

Tél. : +31 71 565 3009

Courriel : Rosita.Suenson@esa.int

Pour plus d’information:

ESA - Bureau des relations avec les médias
Tel: +33.(0)1.5369.7299
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

24


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.