ESA

Back to Index

English  |  German

N° 14–2017: Appel aux médias : Thomas Pesquet revient sur Terre après un séjour de 6 mois dans l’espace

17 mai 2017

Les médias sont invités, le vendredi 2 juin, à assister au retour sur Terre de Thomas Pesquet depuis le Centre des astronautes européens de l’ESA. Les manifestations organisées à cette occasion incluent la retransmission en direct de l’atterrissage de la capsule, la possibilité de prendre des photos avec Thomas lors de l’arrivée de son avion à Cologne et une conférence de presse trois jours après son retour.

Programme

L’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet et le commandant russe du Soyouz Oleg Novitskiy rentreront sur Terre vendredi 2 juin, après avoir passé six mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Après un trajet de trois heures à bord du Soyouz, ils atterriront dans la steppe kazakhe autour de 14h09 TU (16h09 heure de Paris). Les médias auront la possibilité d’assister en direct à cet atterrissage depuis le Centre des astronautes européens (EAC), en compagnie de collègues et d’amis de Thomas. À cette occasion, les journalistes pourront interroger des spécialistes de l’ESA qui leur donneront des précisions sur l’entrainement, la mission et le retour sur Terre de l’astronaute.

Quelques heures après son atterrissage, Thomas se rendra à l’EAC, camp de base de tous les astronautes de l’Agence spatiale européenne, situé à Cologne (Allemagne). Il sera le neuvième astronaute de l’ESA à avoir réalisé une mission spatiale de longue durée et le quatrième après Alexander Gerst, Andreas Mogensen et Tim Peake à rentrer directement à Cologne, où il devrait arriver samedi 3 juin vers 02h00 TU (04h00 heure de Paris). Il sera possible de prendre des photos à son arrivée sur le tarmac.

Thomas passera sa première nuit sur Terre dans le laboratoire Envihab du Centre aérospatial allemand (DLR) où l’équipe médicale de l’ESA surveillera sa réadaptation à la gravité après plusieurs mois passés en apesanteur ; des chercheurs poursuivront le programme scientifique engagé en recueillant des données au cours de la phase de réacclimatation de l’astronaute.

La première conférence de presse à laquelle participera Thomas Pesquet doit avoir lieu à l’EAC le mardi 6 juin, vers 8h30 TU (10h30 heure de Paris). Il s’agira d’une séance de questions/réponses d’une durée de 45 minutes. Pour des raisons opérationnelles, il n’y aura pas d’entretiens individuels.

L’ESA est chargée des demandes d’accréditation pour accéder à l’EAC les 2 et 6 juin, ainsi qu’à l’aéroport le 3 juin.

Accréditation des journalistes : https://myconvento.com/public/event_register/index/1726141

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte vingt-deux États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

Bureau Relations avec les médias de l’ESA

Courriel : media@esa.int

Tél. : +33 1 53 69 72 99


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

510


Copyright 2000 - 2017 © European Space Agency. All rights reserved.