ESA

Back to Index

English  |  German

N° 12–2014: Appel aux medias : premières images et démonstration d’applications de Sentinelle 1

29 avril 2014

Les représentants des médias sont invités à assister à la présentation des premières images du chef de file des satellites du programme Copernicus.

Lors de la manifestation qui se tiendra à Bruxelles le 8 mai, des spécialistes démontreront également comment les observations cruciales de la mission d’imagerie radar Sentinelle 1 pourront contribuer à la sécurité de la Terre et de ses habitants.

Sentinelle 1A a été lancé depuis le port spatial de l’Europe en Guyane française le 3 avril dernier.

La famille des satellites Sentinelles constitue le cœur du réseau européen de surveillance de l’environnement Copernicus. Ce programme fournira des informations opérationnelles sur les terres émergées, les océans et l’atmosphère terrestres à l’appui des politiques à mettre en œuvre dans les domaines de l’environnement et de la sécurité et pour répondre aux besoins tant des particuliers que des fournisseurs de services.

Sentinelle 1 est une constellation de deux satellites (Sentinelle 1A et 1B) qui fournira jour et nuit et par tous les temps des images de la surface terrestre grâce à un radar sophistiqué.

Cette mission sera utile à de nombreux services, depuis le suivi du changement climatique jusqu’à l’aide humanitaire et la gestion des crises. Ces applications et de nombreuses autres seront mises en avant lors de la manifestation qui se tiendra à Bruxelles.

Cette dernière, organisée conjointement par l’ESA et la Commission européenne, aura lieu à l’auditorium de la Direction générale Entreprises et Industrie de la Commission européenne (Avenue d’Auderghem 45, 1040 Bruxelles).

Programme

09h30   Accueil et présentation du programme Copernicus par Philippe Brunet, Directeur Industrie aérospatiale, maritime, de sécurité et de défense de la Commission européenne.

09h40   Point sur la composante spatiale du programme Copernicus et sur la mission Sentinelle 1 par Volker Liebig, Directeur des Programmes d’observation de la Terre à l’ESA, puis présentation des premières images.

09h50   Présentation par des scientifiques et des spécialistes de l’utilisation du radar de Sentinelle 1, notamment pour des applications de surveillance maritime, des terres émergées et des glaces de mer, ainsi que pour la gestion des catastrophes.

10h40    Session de questions/réponses.

Accréditation des journalistes et informations complémentaires

Les journalistes souhaitant assister à la conférence sont invités à s’inscrire par e-mail à l’adresse suivante :

ENTR-COPERNICUS-SERVICES@ec.europa.eu

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Carlo Corazza

Porte-parole

Courriel : Carlo.Corazza@ec.europa.eu

Tél. : +32 2 295 17 52

Sara Tironi

Attachée de presse

Courriel : Sara.Tironi@ec.europa.eu

Tél. : +32 2 299 04 03

Pour davantage d’informations et pour les dernières nouvelles sur la mission Sentinelle 1, veuillez consulter la page : www.esa.int/sentinel1

À propos de l’Agence spatiale européenne 

L’Agence spatiale européenne (ESA) est la porte d’accès de l’Europe à l’espace. L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l’Europe et à faire en sorte que les investissements dans l’espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte 20 États membres : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. 18 d’entre eux sont également membres de l’Union européenne (UE).

L’ESA a signé des accords de coopération avec 8 autres États membres de l’UE. Le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

L’ESA coopère également avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

 

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter :

ESA – Bureau des Relations avec les médias, Département Communication

Courriel : media@esa.int
Tél. : + 33 1 53 69 72 99


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 2 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

42


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.