ESA

Back to Index

English  |  German

N° 47–2004: Démonstration d'un réseau de télécommunications international entre Mars et la Terre

10 août 2004

Le satellite de l'ESA Mars-Express a relayé pour la première fois vers la Terre les images qui lui ont été adressées par l'un des robots mobiles de la NASA présents sur la Planète rouge. Cette transmission a été organisée la semaine dernière par l'ESA et la NASA, dans le cadre d'une série de démonstrations préfigurant la mise en place d'un réseau de télécommunications interplanétaire commun, destiné aux futures missions vers Mars. Elle illustre la volonté de coopération des deux organisations dans le domaine de l'exploration spatiale.

L'opération a débuté le 4 août 2004, à 14h24 heure de Paris, lors du passage de Mars Express au dessus d'Opportunity, l'un des robots d'exploration martiens de la NASA. Celui-ci a retransmis avec succès à la sonde européenne une série de données qu'il avait stockées, dont 15 images scientifiques recueillies par ses neuf caméras. Ces données ont été ensuite retransmises vers le Centre européen d'opérations spatiales (ESOC) installé à Darmstadt (Allemagne) puis relayées immédiatement vers le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena, aux États-Unis où travaille l'équipe chargée de contrôler les robots d'exploration.

La plupart des images adressées par les robots depuis leur atterrissage sur Mars en janvier 2004 ont été jusqu'ici relayées par les satellites de la NASA Mars Odyssey et Mars Global Surveyor. La possibilité d'établir une liaison entre Mars Express et les robots avait déjà été démontrée en février, mais avec un faible débit n'autorisant pas la retransmission d'une quantité importante de données. L'expérience réalisée le 4 août avec un taux de retransmission de 42,6 mégabits par seconde pendant six minutes représente ainsi une étape importante.

Le succès de cette démonstration, fruit de plusieurs années de travaux préparatoires, repose sur l'utilisation d'un même protocole de télécommunications par Mars Express et les robots de la NASA. Ce protocole, baptisé Proximity-1, a été développé par le Comité consultatif pour les systèmes de données spatiales, chargé sur le plan international de normaliser les techniques de gestion des données en provenance de l'espace.

Mars Express se trouvait à une altitude de 1400 kilomètres au-dessus du sol martien lors de la retransmission du 4 août. Les ingénieurs des deux agences spatiales s'étaient fixés pour objectif de retransmettre de manière fiable une quantité importante de données et ont prévu de répéter l'opération le 10 août avec une autre série d'images fournies par Opportunity.

"Nous sommes ravis de la manière dont s'est déroulée l'opération et très heureux de pouvoir disposer ainsi de Mars Express" a déclaré le responsable de ce projet pour le JPL de la NASA, Richard Horttor. Gary Noreen, ingénieur au JPL et membre du bureau du réseau de télécommunications de Mars a souligné pour sa part que les capacités de retransmission démontrées grâce aux efforts de l'équipe internationale en charge du projet pourraient s'avérer importantes pour l'exploration future de la Planète rouge.

Mars Express procède par ailleurs à la vérification de deux autres modes de liaison à plus longue distance avec Opportunity et son robot jumeau Spirit. Les 3 et 6 août, Mars Express s'est mis à l'écoute de Spirit alors qu'il était à une altitude d'environ 6000 km de la surface martienne. Il a pu, à cette distance, capter un signal de localisation provenant de Spirit, démontrant ainsi qu'il était possible d'utiliser un tel mode de poursuite pour localiser un véhicule lors d'épisodes critiques, comme la descente vers une surface planétaire ou des manœuvres de rendez-vous en orbite.

"Établir un réseau de télécommunications fiable autour de Mars ou d'une autre planète est d'une importance cruciale pour les futures missions d'exploration car cela permettra d'améliorer la couverture et d'accroître la masse de données susceptibles d'être retransmises vers la Terre" a souligné Con McCarthy, l'un des membres du projet Mars Express, en ajoutant que "le mode de poursuite permettra à l'ESA et à la NASA de localiser un véhicule spatial avec plus de précision au cours des phases critiques d'une mission".

La dernière série de transmissions, prévue le 13 août avec Opportunity, servira à faire la démonstration d'un autre mode, permettant d'obtenir des informations de navigation à partir de l'effet Doppler affectant le signal radio.

Note aux rédactions

Le JPL, l'une des divisions de l'Institut Californien de Technologie de Pasadena, gère le projet de robots d'exploration martiens pour le compte de la Direction des missions scientifiques de la NASA à Washington.

Images

Certaines des images d'Opportunity relayées vers la Terre par Mars Express peuvent être consultées sur le site suivant : http://mars.esa.int

Pour en savoir davantage sur Mars Express

Mars Express est la première mission planétaire de conception entièrement européenne. Elle comprend un satellite en orbite autour de la Planète rouge, équipé de sept instruments de télédétection lui permettant d'observer sa surface.

Pour obtenir davantage d'informations, consulter le site :

http://mars.esa.int

Pour en savoir davantage sur les robots d'exploration martiens

D'autres informations sur les robots d'exploration martiens de la NASA sont disponibles sur le site :

http://marsrovers.jpl.NASA.gov

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Franco Bonacina

ESA – Division des relations avec les médias

Paris, France

Tél. : + 33 1 5369 7155

Fax : + 33 1 5369 7690

Donald Savage

NASA Headquarters

Washington, États-Unis

Tél. : +1 202-358-1547

Guy Webster

Jet Propulsion Laboratory

Pasadena, États-Unis

Tél. : +1 818-354-5011

Pour plus d’information:

ESA Division des Relations avec les Médias
Tel: +33.(0)1.5369.7155
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

16


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.