ESA
24-avr-2014

Back to Index

English  |  German Full story

N° 71–2003: Deuxième éruption solaire après la gigantesque explosion du 28 octobre

30 octobre 2003

Depuis mardi 28 octobre, des explosions solaires inondent la Terre et sa périphérie de rayonnements à haute énergie. Malgré les 150 millions de kilomètres qui le séparent de la Terre, le Soleil est capable de perturber considérablement tout un ensemble de systèmes indispensables à notre vie quotidienne. Sont touchés notamment les systèmes de communication et de navigation, le fonctionnement des avions et des satellites ainsi que les réseaux de distribution d’électricité à de hautes latitudes.

Ce phénomène a débuté mardi par une gigantesque éruption solaire, deuxième plus puissante explosion enregistrée jusqu’alors par SOHO, l’observatoire ESA/NASA qui surveille en permanence le Soleil et ce type de manifestations lorsqu’elles se produisent. Après quelques minutes, les satellites en orbite autour de la Terre ont commencé à détecter des niveaux de rayonnements énergétiques élevés, pouvant atteindre les avions évoluant à des altitudes de croisières normales et aveugler les satellites. Environ 24 heures après l’observation de cette éruption solaire, une énorme quantité de matière coronale éjectée, gigantesque nuage de plasma magnétisé, a touché la Terre, provoquant de rapides changements de son champ magnétique et ce que l’on appelle un orage géomagnétique. Celui-ci a causé des perturbations à grande échelle, que ce soit dans les communications radio hautes fréquence ou dans les communications par satellite.

Ces événements surviennent de façon sporadique et sont extrêmement difficiles à prévoir. Mercredi, on a constaté que le niveau des rayonnements diminuait. Cependant, une seconde éruption s’est produite le lendemain et les rayonnements ont de nouveau enregistré une forte augmentation, ce qui a continué à entraîner des perturbations sur Terre. Une nouvelle éjection de masse coronale devrait atteindre la Terre aujourd’hui, à l’occasion d’Halloween.

Les éruptions solaires de ce type ainsi que l’élévation du niveau de rayonnements et les perturbations électromagnétiques qu’elles provoquent dans le voisinage de la Terre ont une véritable incidence, dans l’immédiat et à long terme, sur les systèmes que nous utilisons. Ces derniers jours, des problèmes liés à la météorologie spatiale ont été détectés sur des satellites exploités par différentes agences du monde entier, ce qui a mis en alerte les équipes responsables de leur fonctionnement. Les liaisons de télécommunications ont été perturbées et des mesures ont été prises pour protéger les avions, dont il a par exemple fallu modifier quelque peu les horaires. Les réseaux électriques situés à des latitudes élevées font l’objet d’une étroite surveillance.

Notre société dépend de plus en plus de systèmes qui sont directement ou indirectement influencés par des événements, notamment d’origine solaire, se produisant dans l’espace. Cette situation suscite des interrogations quant à notre capacité à observer et à anticiper ces événements et leurs conséquences, autrement dit la météorologie spatiale. A l’Agence spatiale européenne, ces questions sont traitées conjointement par l’équipe de M. Eamonn Daly, chargée des spécifications de la protection des satellites au sein de la Division Electromagnétisme et environnement spatial, et par les équipes responsables de l’exploitation des satellites.

De plus, une coordination à l’échelle de l’Europe est actuellement mise en place avec l’Union européenne par le biais de son programme COST (Coopération européenne dans le domaine de la recherche scientifique et technique) et du Programme d’études générales de l’ESA. Cette collaboration vise à optimiser nos ressources existantes (ainsi que celles de nos partenaires internationaux) afin de développer des moyens opérationnels qui nous permettront de réagir efficacement aux variations de la météorologie spatiale, tant dans l’immédiat qu’à long terme.

Sites web relatifs à la météorologie spatiale :

http://www.esa.int/spaceweather/

http://www.ises-spaceweather.org/

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :

ESA – Service Relations avec les médias

Tél.: +33(0)1.53.69.71.55

Fax : +33(0)1.53.69.76.90

Pour plus d’information:

Esa, Service des Relations avec les Médias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

12


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.