ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 24–2011: EDRS: un système de relais de données européen indépendant devient réalité

4 octobre 2011

En signant un contrat de partenariat public-privé avec Astrium, l’ESA concrétise un projet de système satellitaire européen indépendant capable de transmettre de gros volumes de données à plus haut débit à partir de 2014.

Le partenariat public-privé (PPP) mis en place pour le système européen de relais de données (EDRS) témoigne de la capacité de l’ESA à fédérer les ressources et les compétences de plusieurs partenaires dans le cadre d’un dispositif opérationnel efficace.

La solution PPP permet à l’industrie de prendre des risques plus importants pour permettre à l’Europe d’exploiter avantageusement les technologies satellitaires de pointe. Aux termes de l’accord PPP, les partenaires cofinanceront le système EDRS. Le contrat passé par l’ESA avec Astrium porte sur un montant de 275 millions d’euros.

EDRS assurera des liaisons de télécommunications rapides, fiables et ininterrompues. Les utilisateurs pourront disposer, à la demande, de données satellitaires en temps réel à l’endroit voulu et au moment voulu.

Dès la mise en service d’EDRS, les futurs satellites d’observation de la Terre dotés de l’équipement adéquat pourront tous procéder à des transferts de données plus rapides et de plus longue durée.

Ces atouts revêtent une importance particulière dans le cas, par exemple, des interventions d’urgence à mettre en place en réponse à une catastrophe naturelle. En effet, l’accès à des images satellitaires permet d’établir rapidement une carte de la zone sinistrée et donc de mieux coordonner les actions au sol.

« Le programme EDRS est un excellent exemple de partenariat public-privé », déclare Magali Vaissière, Directeur Télécommunications et Applications intégrées à l’ESA.

« EDRS marque un grand progrès dans les modes d’utilisation des satellites en orbite basse et des futurs systèmes aéronautiques sans pilotes, au profit des citoyens européens et de l’économie européenne. »

La société Astrium porte la responsabilité d’ensemble de la conception et du développement de l’infrastructure spatiale et sol. Elle deviendra ensuite propriétaire d’EDRS, qu’elle s’engage à exploiter pendant 15 ans.

Dans un premier temps, EDRS sera utilisé par les satellites Sentinelles 1 et 2 de GMES (surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité), ambitieux programme d’observation de la Terre de l’UE piloté par la Commission européenne en partenariat avec l’ESA et l’Agence européenne de l’environnement.

Le système EDRS comprendra deux charges utiles placées à bord de satellites géostationnaires. Les données des satellites gravitant en orbite basse seront transmises par l’intermédiaire de terminaux spécifiques vers l’un des nœuds EDRS, puis relayées vers le sol.

Le système permettra le transfert immédiat de données en large bande dès qu’un satellite client passera dans la zone de visibilité d’un nœud EDRS.

A l’heure actuelle, il n’est possible d’envoyer des instructions aux satellites en orbite basse et de recevoir leurs images qu’au moment où ces satellites survolent l’une des stations sol qui leur sont affectées.

La première charge utile EDRS – comprenant un terminal de télécommunication laser et une liaison inter-satellites en bande Ka – sera installée à bord du satellite Eutelsat-9B, construit par Astrium et mis à poste à 9°E.

Les terminaux laser développés par TESAT (Allemagne) peuvent transmettre jusqu’à 1,8 Gigabits par seconde sur plus de 40 000 km, distance entre EDRS sur orbite géostationnaire et les satellites sur orbite basse.

Le premier des deux nœuds EDRS sera lancé fin 2014.

Le deuxième – comprenant également un terminal laser – sera lancé fin 2015 sur un satellite spécifique construit par OHB (Allemagne), qui utilisera la petite plateforme GEO.

Pour en savoir plus sur EDRS, consulter le site de l’ESA : http://www.esa.int/esaTE/SEM5GGKTYRF_index_0.htm

Pour tout complément d’information, prière de contacter : ESA – Bureau des Relations avec les médias

Département Communication

Téléphone : + 33 1 53 69 72 99

Télécopie : + 33 1 53 69 76 90

Courriel : media@esa.int

Pour plus d’information:

ESA - Bureau des relations avec les médias
Tel: +33.(0)1.5369.7299
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

20


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.