ESA

Back to Index

English  |  German

N° 25–2013: LES AGENCES PARTENAIRES DE LA STATION SPATIALE INTERNATIONALE PUBLIENT UNE DÉCLARATION SUR LA CONTRIBUTION DE LA STATION À LA GESTION DES CATASTROPHES SUR TERRE

17 juillet 2013

Les agences partenaires de la Station spatiale internationale (ISS) ont publié mardi, 16 juillet une déclaration sur la contribution de l’ISS à la gestion des catastrophes naturelles sur Terre. La station constitue un avant-poste orbital exceptionnel, qui fait le tour de notre planète en 90 minutes, à une altitude de 400 km au-dessus de sa surface. Les images de la Terre capturées depuis ce point de vue unique peuvent jouer un rôle stratégique en cas de catastrophe naturelle, en aidant les secours à identifier les zones où intervenir en priorité par exemple lors d’un ouragan, une inondation, un séisme, un tsunami ou encore un feu de forêt.

Déclaration de la Commission multilatérale de coordination (MCB) pour l’ISS concernant la contribution de la Station spatiale à la gestion des catastrophes naturelles sur Terre

La Station spatiale internationale est une installation de recherche exceptionnelle, qui permet aux États partenaires de mener des travaux scientifiques à une échelle sans précédent. Nombre des activités conduites sur cette plate-forme unique produisent des résultats précieux bénéficiant à l’ensemble de la société.

Bien que chaque Partenaire de la Station ait des objectifs qui lui sont propres, tous partagent un but unique, qui consiste à diffuser les connaissances qu’ils acquièrent au profit de l’humanité. En 2012, le partenariat ISS a publié un document sur ce thème (« International Space Station Benefits for Humanity ») qui illustre les avancées réalisées et met en lumière les contributions de l’ISS dans les domaines de l’observation de la Terre, de la gestion des catastrophes, de l’éducation et de la santé, qui devraient améliorer le quotidien d’une grande partie de l’humanité.

L’observation de la Terre est l’un des domaines privilégiés des travaux de recherche conduits à bord de l’ISS. Un ensemble exceptionnel de moyens automatisés et actionnés par l’équipage est disponible à l’intérieur de la Station. De plus, l’orbite de cette dernière donne une perspective idéale sur les cibles terrestres qui complète les données des satellites de télédétection en orbite polaire. Ainsi, l’ISS peut apporter des bénéfices immédiats aux zones ayant subi des catastrophes naturelles telles que des inondations, des incendies de forêt, des tempêtes, des tremblements de terre, des tsunamis et des éruptions volcaniques. Les données fournies par l’ISS complètent celles des satellites d’observation de la Terre dans le cadre de la Charte internationale « Espace et Catastrophes majeures » signée par plusieurs Partenaires ISS.

Via le groupe de travail chargé de l’observation de la Terre pour le Forum scientifique du programme ISS et sous la houlette de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) et de l’Administration nationale de l’Aéronautique et de l’Espace des États-Unis d’Amérique (NASA), les moyens de l’ISS en matière d’observation de la Terre contribuent aux réponses globales apportées aux régions subissant des catastrophes naturelles, en collectant des images des zones sinistrées dans toute la mesure du possible. Ces derniers mois, les Partenaires ISS ont élaboré des procédures pour améliorer la gestion des catastrophes grâce aux données recueillies par les membres d’équipage de la Station et par les charges utiles d’observation de la Terre embarquées. Les dernières campagnes d’imagerie répondant à des demandes de données ont porté sur les zones inondées du sud de la Russie observées par l’équipage, les régions touchées par l’ouragan Sandy à Haïti et sur la côte est des États-Unis, et les régions inondées du Nigeria et du Pakistan dont des images multispectrales ont été prises par la caméra d’observation des terres agricoles (ISSAC).

D’autres charges utiles de la Station contribuent à cet effort commun : notamment l’imageur hyperspectral pour les eaux côtières (HICO), la caméra haute sensibilité pour télévision haute définition (SS-HDTV), la caméra de télévision haute définition de l’ensemble consolidé d’équipements multi-mission (MCE) installé sur le module japonais d’expérimentation dans le vide spatial (KIBO HDTV-EF) et le système de visualisation et de recherche environnementale SERVIR de l’ISS (ISERV). De nouveaux détecteurs seront bientôt disponibles, qui élargiront les capacités d’observation de la Terre de l’ISS et enrichiront les données destinées aux régions touchées par des catastrophes naturelles.

Le programme ISS va poursuivre la fourniture de données régionales recueillies par les détecteurs et l’équipage de la Station pour répondre aux catastrophes naturelles. Les Partenaires ISS se sont engagés à continuer à partager cette ressource spatiale unique ainsi que les bénéfices qu’elle apporte à la vie sur Terre.

Pour en savoir plus sur la Station spatiale internationale :

http://www.nasa.gov/station

Pour en savoir plus sur la NASA et ses programmes :

http://www.nasa.gov

Pour en savoir plus sur l’Agence spatiale canadienne :

http://www.asc-csa.gc.ca/eng

Pour en savoir plus sur l’Agence spatiale européenne :

http://www.esa.int/spaceflight

Pour en savoir plus sur l’Agence spatiale fédérale russe :

http://www.federalspace.ru

Pour en savoir plus sur l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale

http://www.jaxa.jp/index_e.html

Pour plus d’information:

ESA - Bureau des relations avec les médias
Email: media@esa.int
Tel: +33 (0)1. 5369.7299



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

40


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.