ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 31–2007: L’astronaute de l’ESA Paolo Nespoli et l’élément de jonction n°2 en route vers l’ISS

23 octobre 2007

Paolo Nespoli s’est envolé en début de soirée à destination de la Station spatiale internationale (ISS) à bord de la navette spatiale Discovery de la NASA. La navette a décollé du Centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral (Floride), à 11h38 heure locale (17h38 heure de Paris) et s’est insérée avec succès en orbite terrestre basse après environ huit minutes de vol propulsé. Elle emporte dans sa soute l’élément de jonction n°2, premier module de fabrication européenne destiné à rester amarré en permanence à la Station.

Le vol STS-120, troisième mission de la navette depuis le début de l’année, achemine vers l’ISS un équipage de sept astronautes, dont fait partie Paolo Nespoli, astronaute de l’ESA de nationalité italienne.

La première journée dans l’espace va être consacrée à une série d’inspections destinées à vérifier que la navette n’a subi aucun dommage durant son lancement. L’orbiteur entamera ensuite sa manœuvre de rendez-vous avec l’ISS, l’amarrage étant prévu le 25 octobre à 14h33 heure de Paris.

D’une durée de 14 jours, la mission STS-120 a pour objectif de livrer et d’installer l’élément de jonction n°2, fabriqué par l’Italie. Celui-ci va permettre d’agrandir l’espace habitable et de travail de la Station, ce qui n’était pas arrivé depuis six ans. Un deuxième objectif important consistera à transférer le tronçon d’ossature P6 de l’ISS et à déployer ses panneaux solaires ainsi que son radiateur à dispersion thermique.

Cette mission permettra également d’assurer la relève de l’un des membres de l’équipage permanent de la Station, l’astronaute de la NASA Clayton Anderson. Arrivé en juin dernier à bord du vol STS-117, il sera remplacé par un autre astronaute de la NASA, Daniel Tani.

La mission Esperia de Paolo Nespoli

Paolo Nespoli accomplira avec cette mission son premier vol spatial, mais il n’est pas le premier Italien à séjourner à bord de l’ISS depuis le début de sa construction en 1998. Deux de ses compatriotes, également astronautes de l’ESA, l’ont en effet précédé : Umberto Guidoni en 2001 et Roberto Vittori en 2002 et 2005.

Baptisée Esperia, du nom mythique par lequel les Grecs désignaient la péninsule italienne dans l’Antiquité, la mission de Paolo Nespoli est l’une des six occasions de vol obtenues par l’Agence spatiale italienne (ASI) en contrepartie de la fourniture à la NASA, en vertu d’un accord bilatéral, de trois conteneurs de fret pressurisés, les MPLM (modules logistiques polyvalents). L’étroite coopération entre l’ESA et l’ASI a conduit au choix de Paolo Nespoli, membre du Corps des astronautes européens, pour cette première occasion de vol de l’ASI.

Pendant cette mission d’assemblage complexe, Nespoli jouera un rôle essentiel de responsable d’activité intravéhiculaire (IVA), coordonnant depuis l’intérieur de la Station les activités conduites au cours de trois des cinq sorties prévues dans l’espace, y compris celle destinée à l’installation de l’élément de jonction n°2. Il participera également aux préparatifs de ces sorties, notamment en configurant et en testant les combinaisons spatiales et les outils, en aidant les astronautes à enfiler leur combinaison, ou encore en effectuant la dépressurisation et la repressurisation du sas.

Les autres responsabilités de Nespoli durant la mission Esperia couvrent la conduite d’un programme conjoint ESA/ASI d’expériences de physiologie humaine et de biologie et un certain nombre d’activités éducatives.

L’élément de jonction 2 prépare l’arrivée de Columbus

L’élément de jonction n°2, également appelé « Harmony », est l’un des trois éléments d’interconnexion de la Station spatiale. Ces éléments relient entre eux les différents modules pressurisés, permettant ainsi le passage des astronautes et des équipements, et assurent pour chaque module des fonctions importantes, notamment la distribution d’énergie électrique et la régulation thermique et d’ambiance.

Harmony sera temporairement arrimé au port gauche de l’élément de jonction n°1 pendant la première sortie extravéhiculaire du 26 octobre. Lorsque la navette se désamarrera à la fin de la mission STS-120, il sera transféré à l’aide du bras robotisé de la Station vers son emplacement final, le port avant du laboratoire américain Destiny.

Ce module cylindrique a été réalisé pour le compte de la NASA au titre d’un contrat entre l’ASI et l’industrie européenne, la maîtrise d’œuvre ayant été confiée à Thales Alenia Space. Sa présence va permettre l’installation du laboratoire européen Columbus, dont l’arrivée est prévue en décembre 2007, puis celle du laboratoire japonais Kibo, qui doit rejoindre la Station en avril 2008.

Pour plus d’information:

ESA - Bureau des relations avec les médias
Tel: +33(0)153697155
Fax: +33(0)153697690

Francesco Rea, ASI
Tel: +39068567235/7
Fax: +39068416265


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

5


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.