ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 20–2012: L’astronaute de l’ESA Samantha Cristoforetti rejoindra la Station spatiale internationale en 2014

3 juillet 2012

Samantha Cristoforetti vient d’être affectée à un vol Soyouz, qui partira du cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) courant 2014, pour une mission de longue durée à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Thomas Reiter, Directeur Vols habités et Opérations à l’ESA, et l’ensemble des partenaires ISS ont annoncé officiellement ce vol italo-européen.

L’Agence spatiale italienne (ASI) a proposé la candidature de Samantha pour cette mission d’une durée de 6 à 7 mois.

« Je suis très satisfait de voir qu’un troisième astronaute de la promotion de 2009 a été affecté à une mission » a déclaré Thomas Reiter.

Samantha a achevé son entraînement de base en 2010. Elle reçoit actuellement une formation sur le véhicule spatial russe Soyouz, les systèmes ISS, la robotique et les sorties extravéhiculaires. En tant que capitaine de l’Armée de l’air italienne, elle a plus de 500 heures de vol à son actif sur six types d’appareils militaires différents.

« Ces trois dernières années en tant qu’astronaute européenne ont été extraordinaires, pour mon épanouissement personnel et professionnel » a déclaré Samantha après avoir appris sa future affectation.

« Je suis enthousiaste à l’idée de poursuivre ce parcours afin de servir l’Italie et l’Europe en tant que membre de la Station spatiale internationale ».

« Je remercie l’Agence spatiale italienne, l’Agence spatiale européenne et l’Armée de l’air italienne pour la chance qui m’est ainsi offerte et je ferai de mon mieux pour être digne de leur confiance ».

« En tant qu’occupants temporaires privilégiés de cet avant-poste dans l’espace, nous nous efforcerons de faire partager notre expérience en orbite et emmènerons virtuellement tous ceux qui souhaitent faire partie du voyage ».

En tant que membre du Corps des astronautes de l’ESA, Samantha suivra un programme d’entraînement intensif pour préparer sa mission dans les différentes installations situées aux États-Unis, en Russie, au Japon, au Canada et en Allemagne, au Centre des Astronautes européens.

Une fois dans la Station, elle fera partie de l’équipage international qui compte six astronautes ; sa mission de longue durée sera la huitième à laquelle participera un astronaute de l’ESA.

Lorsqu’elle ne s’entraîne pas, Samantha pratique la randonnée, la plongée sous-marine et communique avec d’autres passionnés de l’espace via des blogs et twitter (@astrosamantha). Les astronautes de l’ESA contribuent largement aux opérations conduites dans la Station. Le Néerlandais André Kuipers en est revenu dimanche. L’Italien Luca Parmitano et l’Allemand Alexander Gerst s’entraînent pour des missions de longue durée qui débuteront respectivement en mai 2013 et mai 2014.

Pour plus d’informations sur Samantha Cristoforetti, veuillez consulter :

http://www.esa.int/esaHS/SEMHZJ0OWUF_astronauts_0.html

Samantha Cristoforetti sur Twitter :

@AstroSamantha

A propos de l’Agence spatiale européenne

L'Agence spatiale européenne (ESA) est la porte d'accès de l'Europe à l'espace.

L'ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l'Europe et à faire en sorte que les investissements dans l'espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L'ESA compte 19 États membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. 17 d'entre eux sont également membres de l'UE. L'ESA a signé des accords de coopération avec 9 autres États membres de l'UE et négocie actuellement un accord avec la Bulgarie. La Pologne s'apprête à devenir le 20e État membre de l'Agence. Le Canada participe à certains programmes de l'ESA au titre d'un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l'ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel.

L’ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l’Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, elle lance des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, elle envoie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et elle mène en coopération des projets d’exploration humaine de l’espace.

ESA Bureau Relations avec les médias

Département Communication

Tél. : +33 1 53 69 72 99

Fax : +33 1 53 69 76 90

Email : media@esa.int

Jules Grandsire, Bureau Relations publiques ESA/EAC

Tél. : +49 2203 6001 205

Email : Jules.Grandsire@esa.int

Pour plus d’information:

ESA - Bureau des Relations avec les médias
Tel: +33(0)1.5369.7299
Fax: +33(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

19


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.