ESA
17-avr-2014

Back to Index

English  |  German Full story

N° 22–2005: L’atterrissage du Soyouz TMA-5 avec à son bord l’astronaute de l’ESA Roberto Vittori clôt avec succès la mission européenne Enéi

25 avril 2005

La mission Enéide à destination de la Station spatiale internationale (ISS) est un succès complet ; l’astronaute italien de l’ESA Roberto Vittori est rentré sur Terre accompagné de l’équipage Expédition 10 de l’ISS. Le module de commande du Soyouz TMA-5 a atterri le lundi 25 avril près de la ville d’Arkalyk au Kazakhstan à 04h07 heure locale, soit 00h07 heure de Paris.

Tous les grands objectifs de la mission, qui a duré dix jours, dont huit à bord de l’ISS, ont été atteints. Le programme d’expériences a pu être mené à bien, l’équipage a été remplacé, ainsi que le Soyouz TMA-5 qui était resté amarré à la Station pendant six mois pour servir de chaloupe de sauvetage.

Les écoutilles entre le Soyouz TMA-5 et l’ISS se sont refermées à 17h34 (heure de Paris) le dimanche 24 avril, puis l’équipage a suivi les procédures et réalisé les contrôles qui précèdent habituellement la séparation. C’est à 20h44 (heure de Paris) que le Soyouz TMA-5 s’est désamarré de l’ISS, l’astronaute Roberto Vittori jouant, en tant qu’ingénieur de bord, un rôle actif lors des phases de rentrée atmosphérique, de descente et d’atterrissage aux côtés du commandant de bord, le cosmonaute russe Salijan Charipov. Ce dernier, ainsi que Leroy Chiao (NASA), second ingénieur de bord du Soyouz, constituaient l’équipage Expédition 10 arrivé à bord de l’ISS le 16 octobre 2004.

Toutes les étapes de la rentrée se sont déroulées comme prévu. Les trois modules du vaisseau TMA-5 se sont séparés avant de pénétrer dans l’atmosphère et le module de commande a poursuivi sa descente alors que le module orbital et le compartiment moteur se désintégraient. Le module de commande où se trouvait l’équipage a suivi une trajectoire de vol différente et est entré dans l’atmosphère terrestre trois heures après son désamarrage à 23h44 (heure de Paris). Le parachute principal du module de commande s’est déployé à 23h53 (heure de Paris) et l’atterrissage a eu lieu dans la nuit du lundi 25 avril, 04h07 heure locale du Kazakhstan, soit 00h07 heure de Paris.

Au cours de la mission Enéide, Roberto Vittori a réalisé un programme composé de 22 expériences en orbite, dans les domaines de la biologie, de la physiologie humaine, de la technologie et de l’éducation. Nombre de ces expériences ont été conçues par des chercheurs italiens et réalisées par l’industrie et des instituts de recherche de ce pays. Des scientifiques allemands, américains, danois, russes, suisses et de l’ESA ont également participé aux expériences.

Le contrôle de la mission Enéide a été assuré par l’équipe opérationnelle de l’ESA depuis le nouveau centre de contrôle Columbus, situé dans les locaux du Centre aérospatial allemand (DLR), à Oberpfaffenhofen, près de Munich en Allemagne. Ce dernier a pris en charge toutes les fonctions essentielles de coordination et de prise de décision concernant la mission, en étroite coopération avec les centres de contrôle des partenaires de l’ISS à Moscou, Houston et Huntsville (Alabama), le Centre utilisateurs du Lazio, installé à l’université de Rome Tor Vergata, et l’équipe ESA de gestion de la mission Enéide à Noordwijk (Pays-Bas).

La mission Enéide était coparrainée par le ministère italien de la Défense et la région du Lazio, dans le cadre d’un accord conclu entre l’ESA et l’Agence spatiale fédérale russe Roskosmos. Au cours de la mission, Roberto Vittori a également eu de nombreux contacts avec des représentants du gouvernement italien, du ministère de la Défense, de la région du Lazio et des médias, ainsi qu’avec des écoliers.

Outre le programme d’expériences conduit par Roberto Vittori, la mission Enéide a permis la relève de l’équipage Expédition 10 par l’équipage Expédition 11, composé de Sergueï Krikalev (Roskosmos) et de John Phillips (NASA) ; tous deux sont arrivés le 17 avril avec l’astronaute de l’ESA à bord du Soyouz TMA-6 et devraient rentrer en octobre 2005.

Le vaisseau Soyouz TMA permet non seulement la relève des astronautes, mais sert également de chaloupe de sauvetage pour une évacuation de l’équipage en cas d’urgence ; le Soyouz TMA-6 restera amarré à l’ISS pendant les six prochains mois. Sur chacun des six vols de la nouvelle version du Soyouz TMA, dont le premier a eu lieu en octobre 2002, un astronaute européen était présent à bord.

Pour davantage d’informations sur la mission Enéide et son programme d’expériences, veuillez consulter les sites : www.esa.int/eneide ou www.spaceflight.esa.int/eneide/status.

Pour tout complément d’information, les représentants des médias peuvent contacter :

Franco Bonacina

ESA – Division Relations avec les médias

Paris (France)

Tél. : +33 1 5369 7155

Fax : +33 1 5369 7690

Dieter Isakeit

Centre des Utilisateurs Erasmus et Bureau de Communication Direction Vols habités, Microgravité et Exploration Noordwijk (Pays-Bas)

Tél. : +31 71 565 5451

Fax : +31 71 565 8008

E-mail : dieter.isakeit@esa.int

Pour plus d’information:

ESA, Division des Relations avec les Medias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

7


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.