ESA

Back to Index

English  |  German

N° 45–2001: L'espace en images 3D TV - Retransmission en direct de l'IFA 2001

27 août 2001

A l'occasion d'une retransmission en direct du Centre d'information des utilisateurs de la Station spatiale internationale de l'ESA à Noordwijk (Pays-Bas), l'Agence spatiale européenne (ESA) et la société allemande TMP vont faire la démonstration d'une nouvelle technique de prise de vues, enregistrement et transmission d'images de télévision en trois dimensions.

L'ancien astronaute de l'ESA Ulf Merbold présentera aux visiteurs de l'Exposition internationale de radio et télévision IFA 2001 à Berlin les éléments européens de la Station spatiale internationale ; il expliquera les possibilités d'utilisation scientifique et industrielle de la Station offertes à l'Europe. Les images TV en relief seront transmises en direct de Noordwijk à Berlin via un satellite Eutelsat et seront projetées sur un grand écran à l'IFA 2001. Les spectateurs, équipés de verres filtrants polarisés, pourront suivre les explications d'Ulf Merbold en 3D et lui poser des questions.

Cette retransmission en direct d'images TV en 3D aura lieu le mardi 28 août de 11 h à 11 h 45 dans le hall 1 du stand commun TMP/ESA (1.1b/01).

Cet événement est une véritable première puisque jamais auparavant le système TMP n'avait été utilisé en public pour la télévision en 3D ; ce sera, en même temps, la première démonstration des capacités opérationnelles de l'ESA en matière de production et de transmission vidéo en 3D de programmes consacrés aux vols spatiaux.

Ce système de télévision en 3D qui a été développé par TMP, une PME de Bayreuth (Allemagne), repose sur le codage séquentiel dans le temps des deux signaux vidéos pour l'œil gauche et l'œil droit en format vidéo classique PAL. Il est ainsi possible d'enregistrer des images 3D-TV sur des bandes vidéos normales (Betacam ou autres formats professionnels) en utilisant les matériels et les normes actuels de production en studio et de transmission. Le signal vidéo 3D multiplexé peut être transmis par les satellites de télévision classiques ; il peut également être comprimé en format MPEG, ce qui permet d'utiliser un répéteur numérique de faible coût. En plus de l'utilisation d'une caméra 3D spéciale, la production et la transmission du signal 3D n'exigent, du côté émetteur, qu'un multiplexeur spécial. Côté réception, il faut un démultiplexeur spécial tandis que pour la visualisation des images 3D, toutes les techniques connues de génération/visualisation d'images en relief peuvent être utilisées :

· Un projecteur vidéo ou un moniteur VGA à affichage à séquence de champ, visionnement avec des lunettes à obturateur actif ;

· Un ou deux projecteurs vidéo avec filtres à polarisation verticale/horizontale actifs ou passifs et visionnement avec des verres polarisés passifs

· Un projecteur ou un moniteur pour visionnement avec des verres anaglyptiques (rouge/vert).

Le système TMP permet le traitement direct en 3D d'images vidéo réelles prises par une caméra 3D et la production d'images en réalité virtuelle produites au moyen de systèmes graphiques sur ordinateur.

La facilité d'utilisation du système TMP et sa compatibilité avec les matériels vidéo classiques ouvrent de nouvelles possibilités dans le secteur de l'enseignement et de la formation, de l'information de la clientèle, de la présentation de produits, de relations publiques et de publicité à l'écran.

TMP est une petite entreprise qui a conçu et développé ce système 3D en collaboration étroite avec l'Agence spatiale européenne (ESA). Lors de deux essais de transmission dans le cadre des ESA Television Services, en juin et en juillet de cette année, le programme vidéo 3D qui a été produit au Centre d'information des utilisateurs de l'ISS de l'ESA, a été transmis dans toute l'Europe par un satellite Eutelsat et a été reçu de manière parfaite et présenté en 3D dans les locaux de l'ESA et dans ceux du Centre allemand de recherches aérospatiales (DLR) à Oberpfaffenhofen.

Le Centre d'information des utilisateurs de l'ISS envisage d'utiliser de façon intensive la technique 3D pour informer et conseiller les utilisateurs potentiels de la Station spatiale internationale. Il prévoit également d'enregistrer des présentations et des conférences dans le cadre du "Campus virtuel de l'ISS" que l'ESA met actuellement sur pied en soutien des recherches menées à bord de l'ISS puis de les transmettre au moyen d'un satellite de télévision et de la technique de streaming vidéo d'Internet.

L'ESA prépare également différents produits vidéos 3D qui seront mis à la disposition des centres d'information d'autres agences spatiales ou d'industriels de ce secteur, de centres éducatifs et de parcs thématiques, de musées techniques et d'expositions. L'ESA examine aussi la possibilité d'embarquer une caméra 3D à bord de l'ISS afin de transmettre des programmes sur la vie et le travail à bord de la Station. Cela ouvrirait de nouvelles possibilités pour une illustration plus intuitive des lois de la physique et des processus techniques à des fins d'enseignement et de formation.

De plus, la possibilité de filmer en 3D l'intérieur et les activités à bord de la Station et de transmettre des images en relief en direct sur Terre sera décisive pour le développement de concepts opérationnels connus sous les appellations de "Téléscience" et "Téléprésence".

La "Téléscience" offre à des chercheurs la possibilité de suivre en temps réel des expériences conduites à bord de la Station et, si nécessaire, d'intervenir directement. La "Téléprésence" met en œuvre la télécommande d'opérations de construction, maintenance et réparation avec l'aide de puissants systèmes robotiques qui à l'avenir pourront aider les astronautes et les décharger de certaines activités dans l'espace.

La "Téléscience" et la "Téléprésence" ont besoin de cette capacité de télévision en 3D. L'ESTEC et le DLR ainsi que des industriels et des instituts disséminés en Europe, travaillent, au titre de contrats conclus avec l'ESA ou le DLR, au développement d'équipements et de procédures appropriés qui pourraient entrer en service à bord de la Station spatiale internationale.

Pour tout complément d'information, veuillez contacter:

European Space Agency (ESA)

Directorate of Manned Spaceflight and Microgravity

ISS User Information Centre

Dieter Isakeit

Keplerlaan 1

NL-2201 AZ Noordwijk, Pays-Bas Tel. : +31 (71) 565 5451

Fax : +31 (71) 565 3661

E-mail : Dieter.Isakeit@esa.int

TMP

Manfred Reich

Schleienweg 15

D-95448 Bayreuth, Allemagne

Tel. : +49 (9201) 93 66

Fax : +49 (9201) 9367

E-mail : TMP-S.Dick@3d-live-eyes.com

Pour plus d’information:

Dieter Isakeit
Tel: Dieter.Isakeit@esa.int
Fax: +31(0)71.565.3661

Manfred Reich
Tel: TMP-S.Dick@3d-live-eyes.com
Fax: +49(99201)9367


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

30


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.