ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 21–2007: La Politique spatiale européenne est désormais une réalité

22 mai 2007

Une Europe spatiale plus forte, mieux outillée et mieux coordonnée, pour satisfaire les futurs besoins de ses citoyens ; une vision stratégique plus large, pour relever de nouveaux défis, y compris dans le cadre de programmes spatiaux de défense et de sécurité ; l’espace en tant que dimension supplémentaire des relations extérieures de l’UE : tels sont les points forts d’une nouvelle politique conçue pour servir les intérêts et les valeurs de l’Europe.

Les ministres chargés de l'espace des États membres de l'Agence spatiale européenne (ESA) et les ministres chargés du marché intérieur, de l'industrie et de la recherche au sein du Conseil Compétitivité de l'Union européenne se sont réunis ce jour à Bruxelles pour adopter une Résolution relative à la Politique spatiale européenne (ESP).

Fruit d’un travail conjoint entre la Commission européenne et le Directeur général de l’ESA, la Politique spatiale européenne expose les orientations stratégiques des futures activités spatiales de l'Europe. De par ce document, l'Union européenne, l'ESA et leurs États membres s’engagent à mieux coordonner leurs activités et programmes et à organiser leurs rôles respectifs en matière spatiale.

L'ESP s'accompagne des éléments préliminaires d'un Programme spatial européen, qui constitue un outil stratégique de planification couvrant l'ensemble des grandes activités spatiales conduites en Europe. Il favorise en outre une utilisation optimisée des fonds publics et des compétences dans le cadre de l'élaboration et de la mise en œuvre de la politique spatiale.

La Politique spatiale européenne s’efforce de promouvoir une meilleure coordination des activités spatiales de l’UE, de l’ESA et de leurs Etats membres respectifs pour accroître l’efficacité des investissements et éliminer les doublons inutiles, en réponse aux besoins communs de l’Europe. L’ESP a également pour objectif de développer les synergies entre les technologies et les programmes spatiaux civils et de défense. Cette nouvelle Politique vise à garantir le financement durable des applications spatiales, en particulier celui de l’initiative phare de Surveillance globale pour l’environnement et la sécurité (GMES). Elle reconnaît aussi que l’espace est un secteur à forte valeur ajoutée ainsi qu’un facteur de croissance, d’innovation et d’emploi, riche en opportunités pour l’industrie européenne.

De plus, l’ESP contribue aux relations extérieures de l’UE, dans la mesure où l’UE, l’ESA et leurs Etats membres mettront en place un mécanisme de coordination pour définir une stratégie commune dans le domaine des relations internationales en liaison avec les activités spatiales.

Cette réunion du Conseil Espace (*) a été présidée conjointement par Peter Hintze, secrétaire d'État parlementaire au ministère fédéral de l'Economie et de la Technologie d'Allemagne et coordinateur du gouvernement fédéral pour l'aéronautique et l'espace, pour le Conseil Compétitivité, et par Maria Van Der Hoeven, ministre des Affaires économiques des Pays-Bas et actuelle présidente du Conseil de l'ESA au niveau ministériel. Günter Verheugen, vice-président de la Commission européenne et commissaire en charge des entreprises et de l’industrie, ainsi que Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, y ont également pris part.

Pour Maria Van Der Hoeven, « L’adoption de la Politique spatiale européenne constitue une étape décisive pour les activités spatiales en Europe et démontre les progrès accomplis depuis la première réunion du Conseil Espace en 2004, qui s’est tenue pendant la présidence néerlandaise de l’UE. L’ESP est un encouragement énergique à améliorer la coordination et la coopération en Europe, et à mieux rentabiliser par conséquent les fonds publics ; l’ESP contribuera à renforcer le rôle de l’Europe sur la scène spatiale mondiale grâce à une stratégie de coopération internationale conjointe. »

Selon le vice-président de la Commission Günter Verheugen : « Sans la politique spatiale européenne, l'Europe pourrait perdre sa signification. Grâce à cette Résolution sur la politique spatiale européenne, nous entendons donner à l'Europe la suprématie mondiale à laquelle elle aspire, dans des domaines clés de l'industrie et de la recherche, qui seront sources de croissance et d'emplois à l'avenir. De plus, l'espace a toujours été une source d'inspiration, qui permet de voir plus loin, de dépasser ses limites et d'innover. La proposition d'aujourd'hui marque une étape importante car elle doit permettre à l'Europe de ne pas passer à côté des possibilités considérables offertes par la technologie spatiale ».

Pour Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l’ESA, « Aujourd’hui, l’UE, l’ESA et leurs Etats membres font équipe pour repousser encore davantage les limites de l’espace et l’ouvrir à de nouveaux pays, de nouveaux domaines d’application et de nouvelles ambitions. Ces dernières, solidement ancrées dans quarante années de réussite spatiale, notamment grâce à l’investissement constant des Etats membres de l’ESA, reposeront sur une coopération solide entre la Communauté européenne et l’ESA. Ce consensus entre 29 pays d’Europe pour soutenir la Politique spatiale européenne est le message le plus fort que l’Europe pouvait envoyer à ses citoyens et à ses partenaires internationaux ».

La Communauté européenne et l’Agence spatiale européenne ont depuis longtemps un objectif commun : rendre l’Europe plus forte et agir au service de ses citoyens. Les deux organisations sont unies par des liens étroits qui ne cessent de se renforcer. Un accord-cadre CE/ESA établissant les bases juridiques de leur coopération est entré en vigueur en mai 2004. Cet accord constitue de solides fondations sur lesquelles se développeront des relations mutuellement profitables.

Avec la Politique spatiale européenne, l’Europe peut désormais tirer pleinement parti de l’espace pour soutenir ses politiques de portée internationale et par là-même renforcer son rôle en tant qu’acteur de niveau mondial.

(*)Le Conseil Espace est une réunion conjointe et concomitante du Conseil de l'UE et du Conseil de l'ESA au niveau ministériel, comme le prévoit l'Accord-cadre entre la Communauté européenne et l'ESA entré en vigueur en mai 2004. Il s'est réuni une première fois en novembre 2004 et deux fois en 2005.

Pour toute autre information, contacter :

Franco Bonacina

Porte-parole du Directeur général et Chef du Bureau Relations avec les médias

ESA – Département Communication

Tél. : + 33 (0)1 53 69 72 99

Franco.Bonacina1@esa.int

Renseignements : media@esa.int

Pour en savoir plus sur l’ESA : http://www.esa.int

Pour plus d’information:

ESA - Service des relations avec les médias
Tel: +33.(0)1.5369.7299



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

23


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.