ESA

Back to Index

English  |  German

N° 9–2007: La sonde cométaire Rosetta observe de près la planète rouge

25 février 2007

Les équipes du Centre européen d’Opérations spatiales (ESOC) de l’ESA, à Darmstadt (Allemagne), peuvent pousser un soupir de soulagement. Aux toutes premières heures de la matinée, les contrôleurs de vol, les experts en mécanique orbitale, les ingénieurs et les scientifiques ont pu assister à une séquence de « billard cosmique ». Entre 3h13 et 3h40 (heure de Paris), la sonde cométaire Rosetta est en effet passée à seulement 250 kilomètres de Mars, ce survol lui imprimant une toute nouvelle trajectoire qui lui permettra d’aller au-delà de l’orbite de Jupiter.

Lancée par une Ariane-5 le 2 mars 2004, Rosetta n’atteindra sa destination finale, la comète Churyumov-Gerasimenko, qu’en 2014, au terme d’un périple d’environ 6000 millions de kilomètres. La sonde va maintenant se diriger vers le Soleil. Deux nouveaux survols de la Terre sont programmés pour novembre prochain et novembre 2009.

Une fois arrivée dans le voisinage de Churyumov-Gerasimenko, Rosetta commencera par larguer – depuis une altitude d’environ un kilomètre - un petit atterrisseur particulièrement complexe qui se posera sur la comète. Ce module, comparable à un laboratoire chimique miniature équipé d’instruments très élaborés, procédera à des analyses de la surface et du noyau. Puis la sonde continuera sa mission en pourchassant la comète pendant un an, observant sans relâche son noyau à mesure que celui-ci se rapprochera de l’intérieur du système solaire à une vitesse de l’ordre de 135 000 km/h.

Malgré le long chemin restant à parcourir, tout semble aller pour le mieux jusqu’ici. Commentant le survol de Mars avec des chercheurs et avec les équipes chargées de conduire les opérations à l’ESOC, David Southwood, Directeur du Programme scientifique à l’ESA, précise que les missions interplanétaires supposent de gérer des liaisons de télécommunication extrêmement complexes et que le centre d’opérations spatiales de Darmstadt accomplit ici un travail remarquable. «Je me joins aux scientifiques de la mission Rosetta», déclare David Southwood, « pour remercier les experts de tous soins dont ils entourent notre précieuse sonde. Et ce n’est qu’un début. La tension sera à son comble lorsqu’il s’agira de viser la cible et de larguer l’atterrisseur pour qu’il se dépose sur le noyau de la comète. Nous venons aujourd’hui de franchir une nouvelle étape de ce projet qui devrait nous permettre de dire si les comètes ont contribué à l’apparition de la vie sur Terre ».

« Ce survol de Mars a été l’étape la plus délicate de la mission depuis son lancement », déclare Manfred Warhaut, Chef du Département Conduite des missions. « La sonde a maintenant remis le cap sur la Terre, qu’elle atteindra en novembre prochain. A l’occasion de cette prochaine manœuvre d’assistance gravitationnelle, Rosetta prendra un nouvel élan qui lui permettra de rejoindre les astéroïdes et la comète ».

A l’approche de Mars, les instruments embarqués sur Rosetta – et sur son atterrisseur - ont été mis sous tension à plusieurs reprises pour prendre des clichés de la planète. En septembre 2008 et en juillet 2010, lorsqu’elle sera plongée au cœur de la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter, Rosetta en profitera pour observer également de près les astéroïdes Stein et Lutetia.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

ESA – Bureau Relations avec les médias

Département Communication

Tél. : + 33 1 5369 7155

Contact : media@esa.int

ESA/ESOC

Bureau Communication

Tél. : + 49 6151 90 26 96

Pour plus d’information:

ESA Bureau des Relations avec les Médias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

13


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.