ESA

Back to Index

English  |  German

N° 77–2001: Lancement d'un concours sur l'espace et le design

20 décembre 2001

Dans le cadre des efforts qu'elle a entrepris pour informer le public de l'importance des activités spatiales de recherche et de développement, l'Agence spatiale européenne (ESA) a décidé d'organiser un concours dans tous ses États membres pour montrer l'influence bénéfique que les technologies et les matériaux utilisés dans l'espace peuvent avoir sur notre vie quotidienne. L'idée est de permettre à de jeunes créateurs de travailler divers matériaux d'une manière nouvelle, en intégrant certaines propriétés et certains traits essentiels des éléments utilisés dans l'espace. Cette initiative vise à démontrer que les activités spatiales européennes sont en harmonie avec notre vision du monde, et peuvent présenter un visage plus humain et plus chaleureux. Elle permettra de montrer comment les facteurs culturels, sociaux et économiques, conjugués aux contraintes des activités spatiales, peuvent influer sur la création.

Ce concours, lancé à l'initiative du Programme de transfert de technologie de l'ESA, est organisé conjointement par l'Agence, @Loeb et VIA, l'Association pour la Valorisation de l'innovation dans l'Ameublement qui œuvre à promouvoir la création française et qui soutient de jeunes créateurs, non seulement en France mais également de manière croissante en Europe.

Partir des matériaux, des technologies et des structures en usage dans l'espace pour concevoir et fabriquer de nouveaux objets ou de nouveaux produits offre des possibilités très intéressantes aux créateurs. Les créations proposées par les participants devront intégrer de manière imaginative les principes et les concepts appliqués dans l'espace pour les transposer dans la vie quotidienne sur Terre. Elles pourront avoir une utilité spécifique, trouver leur application à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, ou bien encore permettre d'améliorer les conditions de vie ou le confort de catégories de personnes (enfants, handicapés, personnes âgées, réfugiés, etc.) placées dans un environnement particulier. Elles pourront même n'avoir aucun usage précis, être tout simplement des œuvres d'art, belles ou attrayantes.

Les objets proposés devront soit utiliser des technologies et des matériaux spécifiquement conçus pour l'espace ou très utilisés dans l'espace, soit des matériaux non spécifiquement "spatiaux" mais susceptibles d'être associés à l'espace. Ils devront, dans ce cas, présenter des caractéristiques "spatiales" : légèreté, design futuriste, etc.

Les participants devront proposer des concepts ou des créations entrant dans l'une des six catégories proposées, reflétant le style de vie et l'environnement de notre époque. Vingt-cinq projets seront sélectionnés selon certains critères par un jury international et prendront corps sous forme de prototypes et de maquettes. L'objectif étant d'offrir au créateur une possibilité d'ouverture vers le marché, ces maquettes seront réalisées par des sociétés travaillant dans le domaine du design. Cela favorisera l'instauration d'une relation entre le créateur et une société donnée, pouvant déboucher sur un partenariat permanent. Chacun pourra y trouver son compte, le jeune créateur y gagnant une certaine reconnaissance et la possibilité de voir ses œuvres futures aboutir au stade de la production, et la société bénéficiant de nouvelles idées de création.

Un comité international procédera alors à une nouvelle sélection à partir des modèles présentés afin de désigner les trois meilleures créations. Les vainqueurs de chacune des six catégories seront également récompensés.

Il est prévu de réaliser un livre réunissant une cinquantaine des meilleurs projets présentés. Un chapitre introductif évoquera l'influence des activités spatiales sur le design et la création artistique. Il présentera également chacun des créateurs, avec sa philosophie.

Les prototypes réalisés à partir des 25 créations sélectionnées seront également présentés dans le cadre des différentes expositions spécialisées organisées dans les États membres de l'ESA, ainsi que sur le site Web consacré au concours.

Le concours sera ouvert aux jeunes créateurs âgés de 20 à 40 ans, ressortissants de l'un des États membres de l'ESA ou du Canada. Certaines exceptions seront faites pour les créateurs originaires d'autres pays mais travaillant ou étudiant dans l'un des États susmentionnés.

Le lancement de la compétition aura lieu en janvier 2002 et les projets pourront être adressés jusqu'au 31 mars de la même année. La sélection des 25 modèles devant déboucher sur un prototype se fera en mai 2002. Les modèles seront développés et fabriqués entre juin et décembre 2002. Les vainqueurs seront enfin proclamés en janvier 2003.

Informations supplémentaires

D'autres informations concernant ce concours sont disponibles sur le site Web qui lui est consacré :

http://www.esa.int/technology/competition

ou auprès de

: Mr David Raitt

Programme de transfert de technologie

Agence spatiale européenne - ESTEC

P0 Box 299

2200 AG Noordwijk

Pays-Bas

e-mail : david.raitt@esa.int

tél. : + 31-71 5653017

fax. : + 31-71 5653854

http://www.esa.int/technology

pour plus d'informations sur l'ESA, visitez le site web :

http://www.esa.int

Pour plus d’information:

Bureau des Relations avec les médias
Tel: +33(0)1.53.69.7155
Fax: +33(0)1.53.69.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

42


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.