ESA

Back to Index

English  |  German

N° 21–2018: Lancement réussi d’Aeolus, satellite d’étude des vents de l’ESA

22 août 2018

Le satellite Aeolus de l’ESA, qui vient d’être placé en orbite polaire par un lanceur Vega, fera appel à une technologie laser révolutionnaire pour mesurer les vents sur l’ensemble du globe et recueillir de précieuses informations, qui permettront de mieux comprendre le fonctionnement de notre atmosphère. Cette mission d’exploration de la Terre novatrice contribuera également à une amélioration des prévisions météorologiques.

Le lanceur Vega a décollé du port spatial de l’Europe à Kourou, en Guyane française, le 22 août à 21h20 temps universel (23h20 heure de Paris, 18h20 heure locale), emportant dans l’espace le satellite Aeolus, de 1360 kg.

Ce dernier a été mis sur orbite par l’étage supérieur de Vega environ 55 minutes plus tard. Le contact avec le satellite a été établi depuis lastation sol de Troll, en Antarctique, le 23 août à 00h30 heure de Paris.

Cette mission, qui tire son nom de la mythologie grecque et renvoie à Éole, nommé « gardien des vents » par les dieux, est la cinquième mission s’inscrivant dans le programme d’exploration de la Terre de l’ESA, conçu pour apporter des éléments de réponse aux questions fondamentales qui se posent actuellement dans le domaine des sciences de la Terre.

« Aeolus est l’incarnation parfaite de ce que doit être une mission d’exploration de la Terre. Elle comblera des lacunes dans nos connaissances sur le fonctionnement de notre planète et fera la démonstration de l’utilisation dans l’espace de technologies à la pointe de la technique », explique le Directeur général de l’ESA, Jan Wörner.

Le Directeur des Programmes d’observation de la Terre de l’ESA, Josef Aschbacher, ajoute : « Doté d’un instrument tout à fait innovant, Aeolus emploiera une approche inédite pour mesurer les vents depuis l’espace. Le développement de cette technologie pionnière représentait un véritable défi, mais les efforts déployés par toutes les équipes ont été payants puisque ce satellite extraordinaire est désormais en orbite. Nous ne doutons pas qu’il sera à la hauteur des attentes ! ».

De l’aveu de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), l’absence de mesures directes des vents à l’échelle de la planète constitue l’une des principales lacunes du système mondial d’observation du climat.

En comblant ce manque, Aeolus fournira aux chercheurs les informations dont ils ont besoin pour décrypter les interactions entre vent, pression, température et humidité.

Cette nouvelle mission fera la lumière sur la façon dont les vents influent sur les échanges de chaleur et d’humidité entre la surface de la Terre et son atmosphère – ce qui est essentiel pour comprendre le changement climatique.

L’instrument qui équipe Aeolus, Aladin, fait partie des plus sophistiqués jamais envoyés dans l’espace. Premier en son genre, cet instrument s’appuie sur une technologie laser révolutionnaire pour émettre des impulsions lumineuses dans l’ultraviolet, qui traverseront l’atmosphère et permettront de produire des profils des vents à l’échelle du globe. Il s’agit d’une approche tout à fait originale pour étudier les vents depuis l’espace.

Parallèlement à sa contribution à la science, Aeolus profitera à l’ensemble de la société. Si les prévisions météorologiques ont connu ces dernières années d’importants progrès, les profils des vents fournis par Aeolus permettront d’en améliorer encore la précision. Ses données alimenteront en outre des modèles de qualité de l’air pour affiner les prévisions concernant les poussières et autres particules préjudiciables à la santé.

Le contrôle du satellite s’effectuera depuis le Centre européen d’opérations spatiales (ESOC) de l’ESA, situé à Darmstadt, en Allemagne. Les contrôleurs de vol consacreront les prochains mois aux vérifications poussées et aux opérations d’étalonnage nécessaires pour prononcer la recette de la mission.

À propos de l’Agence spatiale européenne

L’Agence spatiale européenne (ESA) constitue la porte d’accès de l’Europe à l’espace.

L’ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à œuvrer au développement des capacités spatiales de l’Europe en veillant à ce que les investissements dans le secteur spatial bénéficient aux citoyens européens et du monde entier.

L’ESA compte 22 États membres : Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Suède et Suisse. La Slovénie a le statut de membre associé.

L’ESA a mis en place une coopération officielle avec six autres États membres de l’UE. Par ailleurs, le Canada participe à certains programmes de l’ESA au titre d’un accord de coopération.

En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l’ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. Elle coopère en particulier avec l’UE à la mise en œuvre des programmes Galileo et Copernicus ainsi qu’avec EUMETSAT pour le développement de missions météorologiques.

Grâce aux lanceurs, aux satellites et aux moyens sol développés par l’ESA, l’Europe joue un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale.

Aujourd’hui, l’ESA développe et place en orbite des satellites d’observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d’astronomie, expédie des sondes jusqu’aux confins du Système solaire et participe à l’exploration humaine de l’espace. L’ESA mène également un vaste programme d’applications couvrant le développement de services dans le domaine de l’observation de la Terre, de la navigation et des télécommunications.

Pour en savoir plus sur l’ESA : www.esa.int

Pour obtenir davantage d’informations, veuillez contacter :

Bureau relations avec les médias de l’ESA

Courriel : media@esa.int

Tél. : +33 1 53 69 72 99


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

55


Copyright 2000 - 2018 © European Space Agency. All rights reserved.