ESA
23-avr-2014

Back to Index

English  |  German

N° 12–2008: Les "Sentinelles” spatiales, de nouveaux outils au service d’une amélioration des politiques européennes

28 février 2008

Les “Sentinelles” spatiales, de nouveaux outils au service d’une amélioration des politiques européennes en matière d’environnement et de sécurité

Le Directeur général de l’Agence spatiale européenne (ESA), Jean-Jacques Dordain, et le Directeur général chargé des entreprises et de l’industrie à la Commission européenne (CE), Heinz Zourek, ont signé aujourd’hui, à Bruxelles, un accord établissant la délégation à l’ESA d’un budget de 624 millions d’euros en tant que contribution de la CE à la mise en œuvre de la composante spatiale GMES. Le transfert de cette contribution s’effectuera en deux étapes : 419 millions d’euros pour le volet 1 du programme, puis 205 millions d’euros pour le volet 2. Ce deuxième volet du programme de composante spatiale GMES fera par ailleurs l’objet d’une proposition de souscription auprès des Etats membres de l’ESA lors de la session du Conseil de l’Agence qui doit se tenir au niveau ministériel en novembre 2008.

« La conclusion de cet accord constitue une nouvelle avancée dans le développement du partenariat instauré entre l’ESA et la CE aux fins de réaliser en commun des programmes au profit des citoyens européens. Au titre de l’accord-cadre entre la Communauté européenne et l’ESA et conformément à la politique spatiale européenne, adoptée en mai 2007, l’ESA développera et livrera l’infrastructure spatiale (les Sentinelles) qui permettra de répondre aux besoins définis par la CE en matière de services GMES axés sur l’environnement et la sécurité, deux grands sujets de préoccupation pour nos concitoyens », déclare Jean-Jacques Dordain. Il convient de rappeler que les Etats membres de l’ESA ont déjà levé des fonds (en deux étapes : 2005 et 2007) à hauteur de 758 millions d’euros pour le volet 1 du programme.

L’accord signé aujourd’hui, ainsi que les contributions financières des Etats membres de l’ESA, permettra de réaliser et de lancer les trois premiers satellites Sentinelles (Sentinelles 1, 2 et 3) et de mettre en place le segment sol nécessaire à la réception, au traitement et à la diffusion des données (provenant des Sentinelles et d’autres satellites) aux utilisateurs, de même qu’il offrira à l’ESA la possibilité d’entreprendre ultérieurement d’autres développements.

Les politiques en matière d’environnement et de sécurité occupent actuellement une place importante dans l’agenda européen. Les utilisateurs comme les dirigeants ont en effet besoin de services d’information opérationnels pour gérer efficacement l’environnement, comprendre et contrer les effets du changement climatique, et pour assurer des missions de sécurité civile. GMES fournira des informations opérationnelles précises, actualisées et disponibles à l’échelle du globe, à des entités locales, régionales, nationales et européennes, offrant à celles-ci les moyens de développer des services et des applications pour le suivi des terres émergées, des mers, des océans et de l’atmosphère, ou encore pour des interventions d’urgence et de sécurité.

Selon Günter Verheugen, Vice-Président de la Commission européenne chargé des entreprises et de la politique industrielle, « il est de la plus haute importance pour la politique environnementale et la politique de sécurité de disposer de capacités GMES améliorées. Je me félicite de l’accord signé aujourd’hui, car nos concitoyens ont le droit de vivre dans un environnement sûr et d’obtenir des informations environnementales fiables. De plus, cet accord ouvre des perspectives considérables à nos industriels, et notamment aux PME. »

Initiative pilotée par l’Union européenne (UE) et organisée en partenariat avec l’ESA, GMES (surveillance globale pour l’environnement et la sécurité) a pour objet de combiner des observations spatiales et sol en vue de mettre en place une capacité intégrée de surveillance de l’environnement.

La mise en œuvre progressive de GMES s’appuie sur les activités réalisées dans les Etats membres de l’Union européenne et de l’ESA et sur les investissements consentis par ces Etats. GMES est le deuxième projet phare de la Politique spatiale européenne, après le système de navigation Galileo.

Conformément à la Politique spatiale européenne, notamment pour ce qui concerne GMES, l’UE prend l’initiative d’identifier et de compiler les besoins des utilisateurs et de fédérer les volontés politiques favorables à des objectifs d’action élargis. Elle veillera à la disponibilité et à la continuité des services opérationnels permettant d’appuyer ses politiques. L’UE contribue au développement, au déploiement et à l’exploitation de l’infrastructure spatiale européenne correspondante tout en faisant appel, autant que possible, aux moyens d’ores et déjà disponibles (ou en projet) en Europe et notamment à ceux d’EUMETSAT.

Pour sa part, l’ESA est chargée de mettre en œuvre la composante spatiale spécifique de GMES. Son rôle consiste à développer la série des satellites Sentinelles, à réaliser le segment sol correspondant, et à coordonner l’accès aux données issues de ces satellites et d’autres missions (essentiellement des missions réalisées par des Etats membres de l’ESA) pour contribuer à répondre aux besoins en matière de services GMES. Sentinelle 1 prendra des images radar 24 heures sur 24, par tous temps, pour le suivi des océans et des terres émergées. La mission d’imagerie optique à haute résolution Sentinelle 2 observera les terres émergées. Quant au satellite Sentinelle 3, équipé d’un ensemble d’instruments d’altimétrie, il surveillera les océans ainsi que les terres émergées à l’échelle du globe.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :

Josef Aschbacher, Chef du Bureau Segment spatial GMES ESA/ESRIN

Téléphone : +39 06 94188 700, Secrétariat : +39 06 94188 701

Télécopie : +39 06 94188 702

Pour plus d’information:

ESA - Service des relations avec les médias
Tel: +33.(0)1.5369.7299
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

28


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.