ESA

Back to Index

English  |  German

N° 26–2010: Les ministres de l'espace réaffirment la priorité accordée à Galileo et GMES

26 novembre 2010

Les ministres chargés de l'espace des Etats membres de l'Agence spatiale européenne et de l'Union européenne se sont réunis aujourd'hui à Bruxelles pour le septième Conseil Espace.

Ce Conseil s'est déroulé sous la présidence conjointe de Sabine Laruelle, ministre belge des Petites et moyennes entreprises, des Indépendants, de l'Agriculture et de la Politique scientifique, représentant le Conseil Compétitivité de l'UE, et Giuseppe Pizza, secrétaire d'Etat italien au ministère de l'Education, de l'Université et de la Recherche, représentant le Conseil de l'ESA au niveau ministériel.

Antonio Tajani, Vice-Président de la Commission européenne et Commissaire à l'Entreprise et à l'Industrie, et Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA, ont également pris part à cette session.

Le Conseil Espace a approuvé à l'unanimité une résolution appelant à engager les actions nécessaires pour mettre en place une stratégie spatiale qui assure la croissance économique, réponde aux objectifs de politique publique et suscite des vocations dans le domaine scientifique et technologique en Europe.

Les ministres ont souligné que les programmes phares Galileo et GMES (Surveillance mondiale pour l'environnement et la sécurité) demeurent les priorités de l'UE dans le spatial et ont établi la liste des grandes décisions à prendre dans ces domaines au cours des prochains mois.

En matière de changement climatique global et de sécurité, les ministres ont demandé à la Commission européenne et au Directeur général de l'ESA d'agir avec les Etats membres et les autres acteurs concernés en Europe pour définir les moyens de combler les lacunes des capacités spatiales existantes.

Les ministres ont également reconnu la nécessité d'œuvrer à la mise en place d'une capacité de surveillance de l'espace visant à assurer la protection des moyens spatiaux européens. Ils ont souligné la nécessité pour l'Europe de parler d'une seule voix lors des discussions internationales sur l'exploration spatiale.

Faisant suite à la conférence du 16 septembre "L'espace pour le citoyen africain" et dans la perspective d'une communication sur le thème espace lors du Sommet UE-Afrique, qui doit se tenir en Libye les 29 et 30 novembre, le Conseil Espace a appelé de ses vœux le renforcement des partenariats avec l'Union africaine, les groupements économiques régionaux et les nations africaines afin de constituer des capacités permettant l'acquisition et l'exploitation de systèmes spatiaux.

Compte tenu de la prolongation jusqu'en mai 2012 de l'Accord-cadre UE-ESA au titre duquel le Conseil Espace a été institué, les ministres de l'UE et de l'ESA ont invité la Commission européenne et le Directeur général de l'ESA à conduire, d'ici mai 2011, une évaluation de l'expérience acquise part et d'autre dans le cadre de cet Accord.

Jean-Jacques Dordain a tenu à souligner les progrès réalisés dans les missions spatiales depuis la dernière réunion du Conseil Espace en mai 2009 et a ajouté :

"L'entrée en vigueur du Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne, qui accorde à celle-ci des compétences spécifiques dans le spatial, est une bonne nouvelle pour l'espace, pour l'Europe et pour l'ESA. Cela nous permettra, non pas de faire la même chose différemment, mais d'en faire plus, ensemble."

Le texte intégral de la résolution peut être consulté à l'adresse suivante :

http://consilium.europa.eu/

Pour plus d’information:

Bureau des relations avec les médias
Tel: +33.(0)1.5369.7299
Fax: +33.(0)1.5369.7690



Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

34


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.