ESA

Back to Index

English  |  German

N° 41–2012: Petit-déjeuner de presse de début d'année avec le Directeur général de l'ESA

21 décembre 2012

 
Jean-Jacques Dordain, Directeur général de l'ESA, rencontrera la presse le jeudi 24 janvier lors du traditionnel rendez-vous de début d'année, qui permettra de dresser le bilan des activités de l'ESA en 2012 et de donner un aperçu des défis à relever en 2013.

L'événement se déroulera au Siège de l'ESA - site de Daumesnil (52, rue Jacques Hillairet, 75012 Paris, France). Le point de presse commencera à 9h00 heure de Paris ; l'accueil se fera à partir de 8h30.

En 2013, l'ESA lancera comme chaque année des missions dans tous ses domaines d'activité et mettra en œuvre les décisions prises lors de la session du Conseil au niveau ministériel des 20 et 21 novembre 2012. Cette année sera en outre marquée par des résultats scientifiques majeurs.

L'année commencera avec le lancement, par le nouveau lanceur Vega, de Proba-V, petite mission technologique de l'ESA qui permettra d'étudier la croissance de la végétation à l'échelle mondiale. Dans le domaine de l'observation de la Terre, l'année 2013 verra également le lancement de Swarm, mission de cartographie du champ magnétique de la Terre, et de Sentinel 1-A, premier représentant d'une nouvelle famille de satellites destinés au programme GMES.

Dans le domaine des vols habités à destination de la Station spatiale internationale, l'année sera marquée par deux événements majeurs : le lancement du quatrième Véhicule de transfert automatique, l'ATV Albert Einstein, et le vol de l'astronaute de l'ASE Luca Parmitano dans le cadre de la mission longue durée " Volare ", menée en coopération avec l'Agence spatiale italienne (ASI).

En matière de télécommunications, l'événement phare de l'année 2013 sera le lancement d'Alphasat I-XL, satellite de télécommunications de nouvelle génération développé en partenariat avec Inmarsat et l'industrie européenne.

Les scientifiques du monde entier attendent le lancement de Gaia, mission de l'ESA qui sera chargée de cartographier un milliard d'étoiles de notre galaxie, la Voie lactée.

Enfin, l'année 2013 sera l'année du lancement de deux paires de satellites Galileo opérationnels, dans le cadre de la phase de capacité opérationnelle complète (FOC). La mise en place de la constellation progresse à grands pas.

2013 s'annonce également très fructueuse en termes de résultats scientifiques. L'année sera notamment marquée par la publication, grâce à la mission Planck, de la première carte du fonds diffus cosmologique couvrant la totalité de la sphère céleste. Les résultats scientifiques de la mission Planck dans le domaine de la cosmologie seront également publiés à cette occasion.
Les missions d'exploration de la Terre en cours (GOCE, SMOS et CryoSat) continueront à fournir des données précieuses pour la compréhension du changement climatique et de l'évolution de la planète Terre.

Le point de presse du directeur général sera retransmis sur Internet à l'adresse www.esa.int.
Les représentants des médias souhaitant participer à cet événement sont invités à s'inscrire par courrier électronique à l'adresse suivante : media@esa.int.
Comment se rendre à Daumesnil :
http://www.esa.int/esaCP/ESA4K4UM5JC_index_0.html

À propos de l'Agence spatiale européenne
L'Agence spatiale européenne (ESA) est la porte d'accès de l'Europe à l'espace. 
 
L'ESA est une organisation intergouvernementale créée en 1975, dont la mission consiste à gérer le développement des capacités spatiales de l'Europe et à faire en sorte que les investissements dans l'espace bénéficient aux citoyens européens et du monde entier. 
 
L'ESA compte 20 États membres : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque, la Roumanie, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. 18 d'entre eux sont également membres de l'Union européenne (UE).

L'ESA a signé des accords de coopération avec 8 autres États membres de l'UE et conduit actuellement des discussions sur un accord avec la Bulgarie. Le Canada participe à certains programmes de l'ESA au titre d'un accord de coopération. 
 
En coordonnant les ressources financières et intellectuelles de ses membres, l'ESA peut entreprendre des programmes et des activités qui vont bien au-delà de ce que pourrait réaliser chacun de ces pays à titre individuel. 
 
L'ESA développe les lanceurs, les satellites et les moyens sol dont l'Europe a besoin pour jouer un rôle de premier plan sur la scène spatiale mondiale. 
 
Aujourd'hui, elle lance des satellites d'observation de la Terre, de navigation, de télécommunication et d'astronomie, elle envoie des sondes jusqu'aux confins du système solaire et elle mène en coopération des projets d'exploration humaine de l'espace. 
Pour en savoir plus : www.esa.int

Pour tout complément d'information, veuillez contacter :
ESA - Bureau des relations avec les médias
Département Communication
Tél. : +33 1 53 69 72 99
Fax : +33 1 53 69 76 90
Courriel : media@esa.int


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

34


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.