ESA

Back to Index

English  |  German Full story

N° 12–2007: Signature d’un accord entre l’ESA et l’Agence européenne pour la sécurité maritime

2 mars 2007

Aujourd’hui 2 mars 2007, M. Willem de Ruiter, Directeur exécutif de l’Agence européenne pour la sécurité maritime (EMSA), et M. Volker Liebig, Directeur des programmes d’observation de la Terre de l’Agence spatiale européenne (ESA), ont signé un accord qui renforce la coopération entre leurs agences respectives dans le domaine des services de suivi et de surveillance maritimes.

Cette signature intervient au cours de la dernière phase préparatoire de mise en place du nouveau service satellitaire de surveillance des pollutions par hydrocarbures, qui doit couvrir la totalité des eaux européennes et des hautes mers adjacentes. Ce service, qui permettra de détecter des déversements d’hydrocarbures au moyen d’images radar fournies par des satellites, alertera les Etats côtiers de l’UE et l’EMSA dans un délai de 30 minutes à compter de l’acquisition des images par un satellite. Les informations ainsi obtenues viendront appuyer les capacités de surveillance aérienne et maritime des États membres côtiers, de manière à ce qu’ils puissent détecter tout déversement important et communiquer à ce sujet.

En vertu de cet arrangement, l’EMSA recevra le soutien de l’ESA sur les questions liées au développement de technologies spatiales destinées au suivi du trafic maritime et à la surveillance des pollutions en mer. En sa qualité d’utilisateur européen opérationnel de technologies satellitaires sur le long terme, l’EMSA fera part à l’ESA des besoins des utilisateurs en matière de nouveaux systèmes spatiaux et de nouvelles installations spatiales.

M. de Ruiter estime que « l’accord avec l’ESA est très précieux pour le nouveau service européen de surveillance des pollutions par hydrocarbures. Le satellite de surveillance de la Terre ENVISAT de l’ESA est en effet un outil extrêmement puissant qui nous permettra de fournir aux États membres de l’UE des services supplémentaires très utiles dans la lutte contre la pollution provoquée par des navires ».

Au cours des 30 dernières années, l’ESA a développé des technologies et des systèmes spatiaux nouveaux, avec les applications associées, tout en opérant leur transfert vers les utilisateurs. L’ESA reconnaît le rôle de l’EMSA en tant qu’utilisateur opérationnel européen majeur de technologies spatiales et d’informations satellitaires.

« Nous considérons que cet accord avec l’EMSA constitue une étape essentielle pour l’utilisation opérationnelle des données provenant des satellites européens d’observation de la Terre », a déclaré M. Liebig.

La CE et l’ESA sont en train de mettre en place l’initiative GMES (Surveillance globale pour l'environnement et la sécurité). Celle-ci a pour objectif de fournir à l’Europe, en temps voulu et de manière durable, des informations fiables sur les questions d’environnement et de sécurité qui répondent aux besoins des décideurs publics.

Le développement de la composante spatiale GMES, coordonné par l’ESA, permettra à des organisations telles que l’EMSA de bénéficier sur le long terme d’un accès garanti à des observations satellitaires correspondant à leurs besoins en matière de surveillance de l’environnement et de suivi à des fins de sécurité. Le satellite Sentinelle-1 assurera plus particulièrement la continuité des observations radar d’ENVISAT sur lesquelles se fonde le nouveau service de surveillance de l’EMSA.

La disponibilité de produits d’observation de la Terre, et notamment de données radar en temps quasi réel couvrant de larges zones, est essentielle pour assurer à long terme la pérennité des services opérationnels de surveillance et de suivi en mer de l’EMSA. Avec cet accord, l’ESA montre qu’elle s’engage fermement à prendre en compte les besoins de l’EMSA, tant en ce qui concerne l’actuelle mission opérationnelle ASAR d’ENVISAT que la préparation de futures missions SAR.

Lancé en 2002, ENVISAT est le plus gros satellite d’observation de la Terre construit à ce jour. Il est doté de dix instruments optiques et radar perfectionnés qui fournissent des observations en continu et assurent la surveillance des terres, de l’atmosphère, des océans et des calottes glaciaires. Les données transmises par ses différents instruments ont facilité, et continueront de faciliter, le développement d’applications opérationnelles et commerciales.

Pour davantage d’informations, veuillez contacter :

ESA – Bureau Relations avec les médias

Département Communication

Tél. : + 33 (0)1 53 69 71 55

Fax : + 33 (0)1 53 69 76 90

EMSA Communication externe

Louis Baumard

Tél : + 351 21 12 09 250

(louis.baumard@emsa.eu.int)

ou

Andrew Stimpson

Tél. : + 351 21 12 09 276

(andrew.stimpson@emsa.eu.int)


Donnez votre évaluation

Vues

Partagez

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

10


Copyright 2000 - 2014 © European Space Agency. All rights reserved.